L'Agriculteur Normand 13 juin 2012 à 14h18 | Par V. Motin

15 et 16 juin - Prim’Holstein : deux jours dédiés à l’élevage

Le festival de l’élevage est programmé les 15 et 16 juin prochains. 143 animaux sont notamment attendus au concours régional Prim’Holstein. Erwin Dekker participe à la compétition mais aussi à l’organisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VM
Erwin Dekker sera officiellement installé le 1er août prochain, à Torteval-Quesnay (14). Le jeune homme rejoindra ses parents au sein d’une SCL, à la ferme des Lauriers. La future entité partagée avec ses parents pèsera 1 150 000 litres de lait pour 185 hectares. Ses parents, originaires des Pays-Bas, sont arrivés en France en 2002. Erwin, âgé de 22 ans, s’est vite intégré à la famille de l’élevage. Dès 2007, les Dekker ont participé au festival de l’élevage. Aujourd’hui, le jeune agriculteur dépasse la simple participation au concours. Il a intégré l’équipe d’organisation. “Je ne suis plus à l’école, donc j’ai plus de disponibilité pour m’investir en semaine”, détaille-t-il. A terme, le jeune agriculteur espère aller un peu plus loin. Il imagine déjà un concours dédié aux enfants plus abouti. “J’ai défilé avec une vache dès l’âge de 5 ans. C’est courant aux Pays-Bas. On me dit que c’est impossible en France, mais je pense que c’est une solution pour motiver dès le plus jeune âge”.

Jeune habitué des concours
Lors du prochain concours régional de Caumont-l’Eventé, Erwin emmènera trois vaches. La préparation a débuté depuis 15 jours. L’éleveur avoue cependant préférer les vaches au quotidien. “Je trouve parfois que les bêtes sont trop préparées. Je n’aime pas spécialement mettre les poils debout pour soigner la ligne de dos. Ce n’est pas franchement naturel. Même si cette préparation fait partie du jeu, j’aime observer les vaches au quotidien”. Erwin s’est quand même pris au jeu. Son élevage a participé aux deux derniers Space, à Rennes.

Ramener des vaches rouges
Son quotidien, Erwin Dekker l’a choisi depuis longtemps. Une place importante est consacrée aux animaux dans l’album photo familial. Titulaire d’un bac pro, Erwin a choisi les animaux et laissera à son père le soin de s’occuper des cultures. Dans ses  orientations génétiques, l’éleveur normand garde des origines hollandaises. “J’ai bien envie de ramener un peu de vaches rouges dans le troupeau”.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui