L'Agriculteur Normand 02 mars 2010 à 13h27 | Par E. Charon

200 conseillers en gestion réunis à Caen - CER France, "s'adapter à une nouvelle donne".

“Lorsque l’on fait du sur-place, en fait on recule...” Fort de de constat, Jean-marie Séronie, directeur du CERFrance pour la Manche, face à 200 conseillers en gestion, venus des quatre coins Normandie et des Pays de Loire, a évoqué en préambule, mardi au centre des congrès de Caen, “les demandes des clients en nette évolution face à un contexte agricole mouvementé”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Marie Séronie, directeur du CERManche, “notre clientèle agricole, dans la Manche ou le Calvados, reste stable, alors qu’elle augmentait auparavant chaque année”.
Jean-Marie Séronie, directeur du CERManche, “notre clientèle agricole, dans la Manche ou le Calvados, reste stable, alors qu’elle augmentait auparavant chaque année”. - © EC

 

CER France, implanté dans quasiment tous les départements, veut donc trouver des réponses à ses adhérents face à la crise économique; adhérents qui sont désormais des artisans ou commerçants, même si 80% du portefeuille concerne encore les agriculteurs. “La crise économique touche toutes les professions, mais nous ne sommes pas tous égaux devant elle” lance J.M. Séronie. “A chaque époque de tension, des opportunités ont existé...”

La suite dans votre prochaine édition

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui