L'Agriculteur Normand 17 juillet 2019 à 13h00 | Par S. Bossière

53 Normandes concourent au national à Mayenne

Plus de 35 000 visiteurs sont attendus du 19 au 21 juillet 2019 au Parc des expositions de Mayenne, dans le cadre de la fête de la Madeleine organisée par l’association de Mayenne Foires et Salons, le Cima 53 et les métiers forains. Cette année, la race Normande est à l’honneur avec le concours national organisé par May’Normande auquel les éleveurs du Calvados, de la Manche et de l’Orne participent en nombre. Rencontre avec l’un d’entre eux, Pascal Houssin, installé à Pont-Farcy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’élevage est une histoire de famille, celle de Pascal, Nathalie et Guillaume Houssin. Ils seront présents à Mayenne pour y conduire Fantastique et Mousseline. Rendez-vous sur le ring.
L’élevage est une histoire de famille, celle de Pascal, Nathalie et Guillaume Houssin. Ils seront présents à Mayenne pour y conduire Fantastique et Mousseline. Rendez-vous sur le ring. - © SB

Rattachée au département du Calvados jusqu’au 31 décembre 2017, puis à celui de la Manche à partir du 1er janvier 2018, l’EARL Houssin est avant tout en race Normande. Ce changement de département est le résultat d’un regroupement de communes. Pont-Farcy est devenue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Tessy-Bocage, située de l’autre côté de la limite départementale. Pour autant, « la ferme n’a pas changé de place », sourit l’éleveur, Pascal Houssin, installé sur la ferme familiale depuis 1991. Ce changement pourrait être une bagatelle s’il n’impliquait pas quelques difficultés administratives. « Le numéro d’élevage a changé. Il faut donc surveiller », note l’épouse, Nathalie.

Deux vaches en concours

Aujourd’hui, l’EARL Houssin est inscrite sur le listing des éleveurs de la Manche pour sa participation aux concours d’animaux. C’est le cas avec le concours national à Mayenne où l’élevage sera représenté par Fantastique, vache en 5e lactation et Mousselin, en 1re lactation. La plus jeune a déjà été présentée au concours régional à Lessay en juillet dernier. L’autre bête fétiche de l’exploitation, c’est Hérouville, un nom qui rend hommage à l’ancienne appartenance de la ferme au Calvados. Elle a été présentée à Paris cette année et a été classée 3e de sa section, la même que la grande championne. Un résultat qui prouve la qualité de l’animal. « Pour une première participation, c’est un beau résultat », confirme le fils, Guillaume, qui en avait la charge. Au régional, elle terminait seconde de sa section.

Une histoire de 28 ans

Cette vache n’est pas la seule à avoir remporté des plaques. La porte du bâtiment en est remplie. « J’ai toujours voulu faire de la génétique », note Pascal Houssin. Avec sa femme, Nathalie, qui l’a rejoint en 2004, ils ont toujours désiré avoir des génisses avec des origines. Petit à petit, le troupeau s’est constitué en mettant l’accent sur « la morphologie, de bonnes mamelles et des aplombs, en raison du terrain en pente », explique l’éleveur. Ce troupeau compte 78 vaches laitières 100 %, produisant 480 000 l. Quatre ans après son installation, Pascal Houssin était déjà sur les rings avec les premiers animaux. Et depuis, il y a pris goût.

Savoir la préparer

« C’est notre loisir », confie Nathalie, même si elle est moins présente aux concours. C’est le fils, Guillaume, qui partage son temps de salarié agricole sur l’exploitation familiale et celle d’un voisin, qui s’en occupe pendant les jours du concours. Avant l’événement, chacun apporte sa petite touche. Il faut la dresser, la laver, la raser… bref la préparer.

35 vaches de Basse-Normandie

Quel que soit aujourd’hui son département, la famille Houssin n’a qu’une seule région, la Normandie et qu’une seule race, la Normande. Rendez-vous sur le ring à Mayenne où la concurrence sera à la hauteur. Sur les 210 bêtes présentes, 53 viennent de la Manche, du Calvados et de l’Orne, issues de 35 élevages différents.


Les participants du Calvados, de la Manche et de l'Orne

Calvados
Earl des p’tites Normandes, La Cambe
Denys Lerévérend, Castillon-en-Auge
Gaec Lahaye, Landelles-et-Coupigny
Earl Fermes des pâtis, Mery-Corbon
Christophe Barbe, Le Mesnil-Simon

Manche
Gaec de la Lamberdière, Brécey
Gaec Cahorel-de la Lamberdière,
Earl Groucy, Brécey
Henri Lerouxel, Carantilly
Earl Allix, Carantilly
Earl de la Hanodière, Colomby
Gaec Duquesne, Equeurdreville-Hainneville
Gaec Duquesne, Jérôme Leboucher, Quentin Godefroy, Equeurdreville-Hainneville
Gaec de la Rabasserie, Héauville
Gaec Villain Hervy, Le Mesnil-Garnier
Scea des Gondière, Isigny-le-Buat
Gaec des Sources, Ozeville
Gaec La Séline, Rauville-la-Bigot,
Alain Levée, Rémilly-sur-Lozon
Dominique Lechat, Saint-James
Copropriété Dominique Lechat, Alain Levée, Earl de la Pomme d’or, Saint-James
Valentin Lequertier, Saint-Martin-d’Audouville
Alexandre Morel, Saint-Nicolas-des-Bois
Gaec du Manoir de la Vallée, Sainteny
Gaec de la Grande Haie, Le Teilleul
EARL Houssin, Pont-Farcy
Gaec des Poissons, Urville.

Orne
Gaec Besniard Frères, Aunou-sur-Orne
Gaec Piquet, Avrilly
Gaec de la Croix blanche, Barville
Gaec Foucault, Briouze
Gaec de Fresnay, Céaucé
Earl du Petit fay, Couterne,
Gaec Enjalbert, Ferrières-la-Verrerie,
Gaec du Loiret, Forges
Gaec Travert, Passais-la-Conception
Earl Thomas Dumesnil, Rouellé,
Scea du Prieuré de la Barre,
Saint-Agnan-sur-Sarthe
Gaec bas Normand, Sainte-Marie-la-Robert
Earl Laurent Buin, Saint-Martin-des-Pezerits.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui