L'Agriculteur Normand 01 mars 2016 à 08h00 | Par M. Malo

A Argentan : la Fête de la Normandie se prépare

Les 12 et 13 mars prochains, la ville d’Argentan (61) accueillera la troisième édition de la Fête de la Normandie. Zoom sur cet événement qui regroupe une panoplie d’acteurs normands et fiers de l’être.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MM

Cette fête devient de plus en plus prisée dans l’Orne. Avec 4 000 visiteurs l’année dernière, le patrimoine normand attire les admirateurs.

Création
"On voulait regrouper tout ce qui représente notre terroir, nos valeurs. Les deux premières éditions ont été un succès et nous sommes totalement enthousiastes pour la troisième", explique François Delauney, coordinateur de l’événement.
L’ouverture est on ne peut plus grande cette année. La réunification de la Normandie permettra, sans doute, de dépasser les 4 000 visiteurs de l’édition passée.
En plus du festival de l’élevage qui se déroule chaque année depuis plus de 40 ans, Argentan accueille désormais la Fête de la Normandie (depuis 3 ans) “qui a un côté beaucoup moins agricole”, précise François Delauney.

Elevage
110 vaches normandes réparties dans 12 sections participeront au concours. La Normande Clochette, grande championne du salon de l’agriculture 2016 (lre en page 4), sera de la partie. La vache de Thomas Dumesnil devrait attirer bon nombre de curieux. Une belle sélection de chevaux Cob Normand et Percheron sera présente. Les visiteurs auront la chance de participer aux différentes démonstrations mises en place lors de la Fête. Pigeons Cauchois, lapins blancs de Hotot, canards de Rouen, moutons Roussin de La Hague et nouveauté: ânes du Cotentin, les animaux Normands seront au centre des intérêts.


Traditions
“Il nous tient à cœur de garder ce côté traditionnel” souligne François Delauney.  Les visiteurs auront l’opportunité cette année, de découvrir une collection de colliers et selles de chevaux de trait normands. “C’est une partie de la mémoire normande”, ajoute ce dernier.
Une spécialiste de la pâtisserie de Normandie sera à la fête. Camille Lellièvre fera voyager les visiteurs en faisant découvrir les diverses pâtisseries normandes à travers tous les âges. Un vrai mélange de culture, d’histoire et de tradition.
Les visiteurs pourront aussi découvrir 6 métiers d’arts. Celui ancestral de la dentelle, un fuselier tourneur sur bois fabriquera les fuseaux traditionnels normands, des paniers en osier seront tissés, un coutelier du Calvados, un tapissier d’ameublement de l’Orne et un bijoutier artisanal de la Manche

Nouveautés
Heula, «la marque normande qui cause aux Normands», fera une exposition de 40 dessins mélangeant à son habitude culture, tradition et humour. “Les exposants se renouvellent beaucoup, ce qui fait très plaisir. Nous avons pour cette édition, une vingtaine de nouveaux”, souligne François Delauney. Au niveau historique, un espace de 80m2 sera mît en place et permettra aux visiteurs de jouer aux jeux traditionnels normands. La choule à la crosse (ancêtre du hockey sur gazon), jeu de quilles, le palet du Coutançais, la bezette, une invitation pour découvrir les passe-temps de nos ancêtres.Des écrivains, chanteurs et conteurs de la langue normande seront présents cette année.

Cuisine
Un énorme panel de spécialités et produit normand pourra être dégusté. Entre pâtisserie, fromages, andouilles, jambon, volaille et bien d’autres, cette fête ravira les plus gourmands. 2 espaces et 8 chefs de la région proposeront 18 démonstrations et dégustations de recettes à base de produits du terroir.


Partenaires
Le coût de l’événement est pris en charge par plusieurs partenaires. La ville d’Argentan bien entendu, la Région et le Département, la CCI, mais surtout les commerces et artisans de la ville
“Le but est aussi de mettre en avant le centre-ville d’Argentan. On a demandé aux commerçants de décorer leurs vitrines aux couleurs de la FDN”, explique une commerçante de la ville.

Objectif
“Ce sont les valeurs normandes qu’il faut mettre en avant. Nous avons la chance d’avoir d’excellents produits et des bêtes magnifiques”, exprime Dominique Tulane, secrétaire de l’association FDN. Ce sont les richesses du terroir Normand qui est à l’ordre du jour, encore plus depuis la réunification des 2 régions.”Il faut sortir de l’Orne, c’est une fête régionale qui doit attirer la Normandie entière», préconise François Delauney.
Rendez-vous les 12 et 13 mars pour se laisser emporter par la Fête de la Normandie et venir voir les richesses culturelles, historiques et traditionnelles de chez nous.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui