L'Agriculteur Normand 17 mars 2015 à 08h00 | Par S. Boissiere

Apprenti boucher : Kévin se sélectionne pour le concours national

En apprentissage depuis un peu moins de deux ans, Kévin Vicaire, a décroché une première place au concours départemental puis régional de meilleur apprenti boucher. Il participera au concours national les 12 et 13 avril prochains à La Rochelle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SB

A21 ans, Kévin Vicaire affiche un large sourire. Et pour cause, il s'est distingué le 9 mars dernier  au concours de meilleur apprenti boucher de Basse-Normandie. Une première place qui lui permet de se sélectionner pour le concours national les 12 et 13 avril à La Rochelle. "Le niveau sera supérieur mais je n'ai rien à perdre" confie-t-il. Alors il y va serein, en donnant le maximum de lui-même. C'est son objectif premier.

De géomètre à boucher
La boucherie n'était pas son premier choix à la sortie du collège. Il s'était dirigé vers un bac pro géomètre topographe. Mais très vite, il en a eu marre. Il voulait voir autre chose. Et c'est par envie qu'il a choisi la boucherie. Alors, il est reparti vers un nouveau bac pro boucher charcutier traiteur au Cifac à Caen. Et l'apprentissage se fait au sein de la boucherie Philippe Balle, installé à Colleville-Montgomery. "Kévin est le deuxième apprenti que je prends" souligne le patron. "Il faut avoir du temps pour bien le former, pour lui apprendre les bons gestes" explique Philippe Balle. Entre les deux hommes, le courant passe bien. Cela ne fait aucun doute. "C'est quelqu'un de passionné" reconnaît Philippe Balle à propos de son jeune apprenti. Et il est fier de son classement au concours. Il le suit de près. Les clients aussi apprécient le jeune. "Au départ, c'était quelqu'un qui était très timide. Mais il est très souriant, très aimable" note une cliente dans le magasin, la première que Kévin a servi quand il est arrivé en apprentissage. "Il donne l'impression qu'il en veut" poursuit-elle.

Histoire de passionnés
Philippe Balle ne la dément pas, lui aussi qui est passionné de son travail. Depuis l'âge de 15, 16 ans, il est dans cette voie. "Et aujourd'hui, j'ai 51 ans". C'est dire s'il connaît bien la filière. "J'ai travaillé chez beaucoup de petits patrons, et notamment cinq ans sur Paris avant d'être responsable d'un rayon boucherie dans un Shopi". Et ayant eu écho qu'une affaire était à vendre, poussé par son épouse, il a franchi le pas. Depuis 17 ans, il est installé à Colleville-Montgomery, et travaille beaucoup avec les labels, pour préconiser la qualité. Depuis quelques années, son fils l'a rejoint. 

Une belle expérience
Sans aucun doute, le concours permet de motiver les jeunes en leur donnant l'occasion d'exprimer leurs compétences, stimuler leur goût pour le métier, et valoriser la filière. La concurrence est réelle. Six jeunes ont concouru la semaine dernière pour décrocher le billet au national. "C'est une belle expérience" indique le jeune lauréat. "Je suis content de ce classement". Avant de partir pour La Rochelle, Kévin fera un stage de préparation à Paris, comme pour l'épreuve régionale de façon à découvrir les épreuves et se former à quelques nouvelles techniques pour être fin prêt les 12 et 13 avril prochains.

Le bac en juin
Quel que soit le classement, Kévin Vicaire passera son bac à la fin de l'année scolaire "sans inquiétude particulière". Tout comme pour son avenir professionnel. Il veut trouver du travail à la fin de ses études. Mais "cela ne m'inquiète pas trop". Quitte à s'installer un jour à son compte ? "Je n'y suis pas encore, on verra" indique-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui