L'Agriculteur Normand 13 février 2019 à 10h00 | Par T.Guillemot

Avec l'ETA Cairon de Commes (14) : verrouillez la valeur de votre ensilage herbe ou maïs

L'ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) Cairon (Commes-14) vous propose, jeudi 21 février à partir de 10 h 30, un rendez-vous technique sur l'application d'innoculants dans l'ensilage d'herbe ou de maïs. Une bonne façon de bien préparer la saison fourragère 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Didier Cairon : « les fourrages fermentés constituent l'alimentation de base des rations des éleveurs qui nous confient leur ensilage. Préserver sa qualité par une conservation optimale est donc primordiale ».  L'entreprise est par ailleurs membre d'EDT Normandie, organisatrice du congrès national FN EDT la semaine dernière à Deauville (lire en page 4).  DR
Didier Cairon : « les fourrages fermentés constituent l'alimentation de base des rations des éleveurs qui nous confient leur ensilage. Préserver sa qualité par une conservation optimale est donc primordiale ». L'entreprise est par ailleurs membre d'EDT Normandie, organisatrice du congrès national FN EDT la semaine dernière à Deauville (lire en page 4). DR - © TG

llll L'an dernier, Rémy et Didier Cairon ont équipé leur ensileuse Krone d'un applicateur d'inoculants afin de sécuriser la qualité des fourrages ensilés. Jeudi prochain au coeur de l'entreprise, l'heure sera au premier bilan de cette technologie proposée par Pioneer. Un bilan dressé à partir d'échantillons prélevés chez les agriculteurs locaux. « Plusieurs éléments seront abordés au cours de cette réunion, précisent Rémy et Didier Cairon, comme les bonnes pratiques de conservation, l'amélioration des densités, les conditions d'utilisation des inoculants...»

Gains en viande et en lait
Du côté de chez Pioneer, on insiste sur les gains de productivité que ce soit en viande ou en lait qu'apporte notamment la fiber technology : « des bactéries qui, en plus de participer à la stabilisation du silo, améliorent significativement la digestibilité de la fibre pour permettre aux vaches de mieux digérer l'ensilage».
Quant au spectre d'utilisation, il est très large puisqu'il couvre l'herbe dans tous ses états (quel que soit le taux de matière sèche, préfanée ou pas...), le maïs, le mélange de céréales et de protéagineux (méteil) et même le fourrage pour méthaniseur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui