L'Agriculteur Normand 21 août 2013 à 11h02 | Par A. Dufumier

Calvados - Folie herbagère

Ils organiseront des démonstrations de courses de tracteurs tondeuse, le 25 août, lors de la fête de l’agriculture. Rencontre avec les “fous du gazon”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AD

S e faire plaisir, partager un bon moment, mais aussi assurer un vrai spectacle tout au long d’une journée. C’est tout le sens des démonstrations de courses de tracteurs-tondeuse qu’organise l’association “les fous du gazon”. Une structure créée il y a trois ans et qui fédère aujourd’hui une petite vingtaine de membres en région de Lisieux, autour de cette discipline originale qui associe mécanique, et sensations fortes. Ici, c’est l’entraide et la camaraderie qui l’emporte largement sur l’esprit de compétition. La discipline est  ouverte à tous, petits et grands. “Nous équipons spécialement certains modèles à destination des enfants, avec une meilleure sécurisation et une limitation de la vitesse”, explique Emmanuel Dubourg, le trésorier de l’association. Un hangar agricole reconverti, de  cet ex-agriculteur, offre à l’association une grande surface d’atelier de mécanique et une parcelle permet de faire quelques essais. C’est souvent sur le tracteur d’Emmanuel - le numéro treize - que sont testées les innovations. “On pensait qu’on pourrait obtenir de meilleurs résultats en mettant des roues de quad à l’avant des tracteurs tondeuses, détaille Emmanuel. On s’est finalement vite rendu compte que ce n’était pas forcément une très bonne idée. Mais parfois les essais finissent par payer. Nous sommes les premiers à avoir adapté avec succès, des freins à disque de moto”.

Visibles sur Internet
“C’est la première année que nous participons à la fête de l’agricuture. Ce sont les Jeunes Agriculteurs qui nous ont sollicité directement, relate Pascal Leroy, le vice trésorier des “fous du gazon” du Calvados. Ils ont vu ce que nous faisions, via nos publications de photos et de vidéo sur Facebook et Youtube”.
L’association réalise en moyenne six démonstrations dans l’année, avec un objectif d’une dizaine de course par an. “Cela devient de plus en plus dur de se produire, déplore Emmanuel Dubourg. C’est difficile de trouver les terrains et les collectivités ont des budgets assez serrés”. L’association facture en effet ses prestations. “Cela permet de payer le déplacement et surtout les assurances”, observe Pascal Leroy, le vice-trésorier. L’association est habituée à animer des journées entières. Ce sera donc le bon format pour s’exprimer, le 25 août, lors de la fête de l’agriculture. L’occasion aussi d’attirer de nouveaux candidats à la folie herbagère. Car “plus on est de fous, plus le gazon chauffe et plus on rit”. “Mais attention, quand on commence, en général, on ne lâche plus”, met en garde Emmanuel Dubourg.

Alexis Dufumier

Suivre l’association sur Internet :
www.youtube.com/user/
lesfousdugazon14

facebook.com/lesfousdugazon

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui