L'Agriculteur Normand 08 avril 2015 à 08h00 | Par EC

CAP 50 : alliance avec la CAM

Les conseils d’administration de Cap 50 et de la Coopérative Agricole de Mayenne (CAM) ont décidé d’étudier le rapprochement de leurs activités porcines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ce rapprochement consisterait en la fusion de la coopérative Cap 50 avec la CAM pour
constituer un seul et unique groupement porcs. Ce projet s’inscrit également dans la
perspective de constitution d’une section autonome de la CAM au sein de Terrena et ouvre ainsi la porte à la création à terme, avec plus de 400 producteurs, d’un groupement porc leader sur les régions Pays de la Loire et
Normandie.

Dynamiser la production porcine régionale
La viande de porc est la première consommée en France. Ce projet se veut une véritable opportunité de redonner de la valeur a la filière porcine en lien avec les attentes des consommateurs. Il s’agit de construire un projet de proximité qui sécurise l’économie des producteurs pour leur permettre d’investir dans leurs elevages et d’innover au service de la qualite afin de developper la production dans notre region.
Basee pres de Saint-Lo (Manche), CAP 50 est une cooperative porcine qui realise un chiffre d’affaires de 65 millions d’Euros. La CAM est, une cooperative multi specialisee basee a Laval. Elle realise 300 millions de
chiffres d’affaires avec 4 000 adhérents. L’activite porcs de la CAM rassemble 120 producteurs pour une production de 200 000 porcs charcutiers par an. Elle partage les memes objectifs en matiere de differenciation, et notamment de dé-médication L’activite porcs de Terrena regroupe quant a elle 180 eleveurs pour une production annuelle de 400 000 porcs charcutiers.

Partenariats filières
Les deux cooperatives entendent developper les partenariats avec les differents acteurs de la filiere et sur une logique territoriale, notamment au travers de nouvelles demarches. Dans ce cadre, Ils continueront d’approvisionner AIM.
Pour Vincent Varin, president de Cap 50 “A un moment où la filière porcine connaît des difficultés, ce projet ouvre une nouvelle perspective pour notre coopérative. Il a pour objectif de mutualiser les moyens, les hommes et les savoir-faire pour améliorer la compétitivité économique des éleveurs”. Pour Michel Foucher, president de la CAM , “nous avons toujours eu de bonnes relations avec Cap 50, nous avons des valeurs communes et nous partageons la même finalité qui est d’accompagner les éleveurs pour qu'ils vivent de leurs métiers et s'épanouissent dans leurs environnements en répondant aux attentes de la société et des consommateurs”.
Pour Ivan Leclerc, president du groupement porcs de la CAM, “le rapprochement CAP 50 CAM/ Terrena est une restructuration importante pour la filière porcine ligérienne et normande qui doit nous permettre de renforcer notre appui technique, économique
et sanitaire. Des évolutions indispensables pour répondre aux enjeux de demain et pour permettre de capter de la valeur ajoutée primordiale pour nos éleveurs”.
Le projet est soumis a l’avis de l’autorite de la concurrence ainsi que des representants du personnel. Il sera presente aux assemblees generales des deux cooperatives pour decision finale avant la fin de l’annee 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui