L'Agriculteur Normand 20 mars 2013 à 17h50 | Par V.Motin

Cap agir - Plus de rotation pour moins d’intrants !

Dans le cadre de l’opération Cap Agir, initiée par la Chambre d’agriculture du Calvados, Vincent Barbot a témoigné de ses pratiques. Le jeune agriculteur a développé les rotations sur sa ferme et a tenté l’apport localisé d’azote.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plus de rotation pour moins d’intrants ! © vm

"J’ai deux types de rotation sur l’exploitation. Les plantes tournent sur sept ans. La première est réalisée sur les bonnes terres : betteraves, blé, orges, colza, blé et féveroles. En rotation de petites terres, nous intégrons du tournesol à la place de la betterave”, explique Vincent Barbot, agriculteur à Sassy (14).

Pois de printemps : “peut-être une culture trop à la mode”
Le tournesol est présent sur l’exploitation depuis six ans. Le céréalier recherchait une nouvelle culture de printemps. “Nous avions un quota de betteraves, environ une quinzaine d’hectares. A côté, nous faisions beaucoup de pois de printemps. C’est une culture à la mode, justement peut-être un peu trop à la mode. La rotation était donc un peu trop courte. Le pois revenait souvent. Les rendements baissaient”.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui