L'Agriculteur Normand 14 octobre 2014 à 08h00 | Par Th. Guillemot

Chaulieu 2014 : “on dépannait le jour, on ensilait la nuit

Succès total pour la fête de l’ensilage à l’ancienne qui s’est déroulée le 14 septembre dernier à Chaulieu (50). Un rendez-vous intergénérationnel où les anciens racontent aux jeunes les ensilages d’antan.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Extraits du DVD chaulieu 2014 (© vm)

"On dépannait le jour, on ensilait la nuit. On travaillait 22 heures sur 24”. Il n’y va pas avec le dos de la cuillère Rolland, un des ensileurs à l’ancienne de Chaulieu, quand il évoque ses souvenirs. Mais il y du vrai, et de l’authentique, dans ses propos. Un ensileur comme on n’en fait plus et qui parle de son Hesston 7650 sans rancœur malgré les heures de débourrage, d’affutage, de graissage, de désenfouissage... “Côté moteur, y avait rien à redire. Un moteur GM, 2 temps, comme un moteur de mobylette. Y avait pas de soupape”. Pour la tenue de route, pardon de champs, c’était plus aléatoire. “Elle avait pas de garde au sol. Dès que c’était mouillé, elle coulait. Et puis pas de poids à l’arrière donc pas d’adhérence”. Tel a été le quotidien automnal de Roland de 1973 à 1983. “200 ha par an, ça fait 2 000 ha en tout avec mon Hesston”. Ou bien encore 200 millions de pieds de maïs qu’il a fait passer dans la goulotte de sa machine. Des goulottes pas trop goulues à l’époque. Une ensileuse des temps modernes, c’est 600 à 1 000 ha par campagne et une campagne beaucoup plus courte. Les becs se sont élargis, les moteurs ont grossi, l’électronique a fiabilisé l’ensemble.

Fini la corvee d’ensilage
On ne parle plus de corvée d’ensilage. Qui d’ailleurs accepterait aujourd’hui les conditions de travail d’il y a 40 ans ? L’époque où certains préféraient ensiler le samedi pour que le fiston, en week-end, puisse prendre un volant de tracteur. L’époque où la durée du temps de travail était de 45,5 heures avant qu’elle ne passe à 41 heures le 1er janvier 1976. L’époque où l’administration tatillonnait moins. L’époque où l’on était moins regardant sur la sécurité au risque d’y laisser un doigt ou un pied. L’époque ou une PZ 2 rangs se négociait 3,8 MF (soit 5 000 e)...
Epoque révolue dans laquelle se sont plongés ou replongés des milliers de visiteurs, le temps d’un dimanche, pour le plus grand plaisir de ces galériens du maïs. Roland et ses camarades témoignent. Un DVD est en cours de montage. Mais il faudra attendre encore quelques semaines. La durée légale du travail, c’est désormais 35 heures.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui