L'Agriculteur Normand 10 mars 2020 à 16h00 | Par T.Guillemot

Dégâts sur cultures : en mars, chassez ou faites chasser le sanglier

La date de clôture de la chasse au sanglier est reportée du 29 février au 31 mars par arrêté préfectoral. Alors, «à vos fusils», à l’affût ou en battue, invite Clément Lebrun, vice-président de la Chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CL

« Considérant l’ampleur des dégâts agricoles occasionnés par les sangliers dans le département du Calvados depuis la saison cynégétique 2017-2018, la nécessité d’augmenter significativement le niveau des prélèvements de sangliers au cours de la saison cynégétique 2019-2020 et de rétablir l’équilibre sylvo-cynégétique, l’article 2 de l’arrêté préfectoral du 25 juillet 2019 fixant la date d’ouverture et de clôture de la chasse dans le Calvados est modifié pour la disposition suivante : date de clôture reportée du 29 février 2020 au 31 mars 2020 ».  Cet arrêté préfectoral, inédit de mémoire de chasseur, est tombé le 3 mars dernier. Il illustre bien un problème de recrudescence du sanglier dans le département. « Dans certaines régions, les agriculteurs sont excédés par les dégâts occasionnés », souligne Clément lebrun, chasseur, éleveur et vice-président de la Chambre d’agriculture du Calvados.

Enquête terrain
Une chambre consulaire qui, main dans la main avec la Fédération des Chasseurs et la FDSEA, mène l’enquête sur le terrain. « Il s’agit de déterminer des points communs entre les différents territoires où il y a beaucoup de sangliers », explique Clément Lebrun. Verdict : présence de zones non chassées de plus ou moins grandes surfaces dans ces territoires. Non chassées par choix du propriétaire (secteur de St-Sever) ou techniquement inchassable à cause de l’habitat ou du réseau routie, voire mal chassé (St Gatien). « Or, le sanglier cherche la quiétude et il a une très bonne mémoire. Il fuit donc les zones chassées pour se poser dans ces havres de paix », analyse notre expert. « Et il n’a pas forcément besoin de beaucoup de place. Une large haie qui jouxte une prairie avec un cheval et des ânes comme un terrain d’agrément, ça peut lui suffire. Les zones de spéculation foncière où la friche prend le dessus lui vont également à merveille ».

Et maintenant on fait quoi ?
L’arrêté préfectoral va donc dans le bon sens mais pas certain pour autant que, dans les hardes de sangliers informées, on ait tiré la sonnette d’alarme. La Fédération des Chasseurs, qui pousse à une augmentation des prélèvements, sera-t-elle entendue pas les sociétés de chasse ?
Pas certain. Chacun est pour la régulation mais tout est question de curseur. La Fédération des Chasseurs, qui assume financièrement les dégâts de gibiers, et la FDSEA, qui défend les intérêts des agriculteurs, le placeront à un plus haut niveau qu’une société contente de sa saison et qui veut en garder sous le pied pour la prochaine campagne.  C’est pourquoi Clément Lebrun appelle les agriculteurs à chasser ou faire chasser à l’affût. « Le sanglier est un nocturne alors l’affût se pratique à la levée du jour ou à la tombée de la nuit ». Et même si on ne tue rien, rappelez-vous, le sanglier a de la mémoire. Pour peu qu’on le dérange une à deux fois par an sur son territoire, il déménagera. Chez le voisin ? Sans doute mais si le voisin fait la même chose... « On ne peut pas se plaindre des dégâts de gibiers et ne pas assumer sa part de responsabilité », conclut Clément Lebrun.

- © TG


Quelques regles a respecter

Chasse à l’approche ou à l’affût.
Les détenteurs du droit de chasse munis d’un permis de chasser, validé pour la campagne en cours, peuvent chasser le sanglier à l’approche ou à l’affût du 1er au 31 mars 2020 sur autorisation préfectorale individuelle délivrée par le directeur départemental des territoires et de la mer du Calvados (DDTM 14). La demande d’autorisation doit être présentée sur un imprimé spécifique et envoyée préférentiellement par voie électronique à :
ddtm-chasse@calvados.gouv.fr
ou par voie postale en un exemplaire à l’adresse suivante : direction départementale des territoires et de la mer du Calvados, Service Eau et Biodiversité, 10 boulevard général Vanier, CS 75224, 14052 CAEN Cedex 4
Un compte rendu de résultat doit obligatoirement être transmis à la DDTM 14 par le demandeur au plus tard le 16 avril 2020 en privilégiant la procédure dématérialisée à partir du lien suivant:
https://vvvvw.demarches-simpliflees.fr/commencer/declaration-prelevement-sangliers-mars-2020
L’absence de compte-rendu, y compris lorsque la chasse ainsi autorisée n’a pas donné lieu à prélèvement, peut justifier le refus d’une nouvelle demande d’autorisation pour une prochaine saison cynégétique.

Chasse en battue.
Les détenteurs du droit de chasse munis d’un permis de chasser, validé pour la campagne en cours, peuvent chasser le sanglier en battue du 1er au 31 mars 2020 sous réserve d’une déclaration préalable, à partir de l’imprimé défini en annexe, transmise à l’Office Français de la Biodiversité (OFB) au moins 24 heures avant le jour de la battue par courriel (sd14@ofb.gouv.fr), par fax (02 31 63 16 85) ou téléphone (02 31 61 98 53). Ce délai peut-être réduit après accord de l’OFB. Un compte-rendu de résultat doit obligatoirement être transmis à l’OFB par le demandeur dans un délai maximal de 8 jours suivant la battue.
Règles spécifiques pour les battues : détenir l’autorisation préfectorale ou la déclaration en utilisant l’imprimé spécifique.  Avec un minimum de 10 fusils.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui