L'Agriculteur Normand 04 juillet 2011 à 14h11 | Par e.charon

Des aides MAE versées avec six mois de retard - Les agriculteurs pointent du doigt la DDTM

Pas question pour Aurélien Férey, jeune exploitant en production laitière à Sainteny et secrétaire général adjoint des JA de faire un esclandre public, mais la coupe a failli déborder. « Les aides Mesures agro-environnementales doivent être versées en janvier ; c’est ce qui est convenu lorsque chaque exploitant signe ». Problème, Aurélien, comme de nombreux producteurs de la zone du Parc des Marais, ne les a touchées qu’en juin. A la clé, des soucis financiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aurélien Férey, “Avec six mois de retard sur les MAE, j’estime être lésé dans le fonctionnement de mon exploitation”.
Aurélien Férey, “Avec six mois de retard sur les MAE, j’estime être lésé dans le fonctionnement de mon exploitation”. - © ec

Sur ses 113 ha de SAU, Aurélien Férey possède 20 ha de marais, mais exploite aussi des terres en zone de périmètre de captage d’eau, soit 35 ha concernés par les MAE. Il doit quasiment doser au gramme près ses intrants, dans le cadre de la réduction des phytosanitaires, respecter les dates de fauche, en raison de la nidification de certaines espèces (sauf dérogation préfectorale). En clair, les aides MAE ne sont que la juste contrepartie des efforts effectués. « Ne voyant rien venir sur mon compte en banque (virement automatique), j’ai appelé la DDTM".


La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui