L'Agriculteur Normand 30 novembre 2015 à 08h00 | Par T.Guillemot

Elections régionales : 6 candidats au révélateur agricole

A l'initiative de la CRAN (Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie), de la FRSEA Normandie et des JA, les 6 têtes de liste (ou leur représentant) candidatant aux élections régionales et dont la formation dispose d'une représentation au parlement français ou européen ont présenté leur vision de l'agriculture régionale pour le mandat à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© TG) Nicolas Bay Liste "Normandie Bleu Marine" "L'action de la Région doit être centrée sur les petites structures. Il faut que les petites exploitations soient autant écoutées que les grosses". © TG Hervé Morin Liste "La Normandie Conquérante" "Sept agriculteurs (ices), éleveurs et céréaliers, sont en position éligible sur ma liste. Modernisation, productivité, compétitivité © TG Nicolas Mayer-Rossignol Liste "Au service de tous les Normands" "Oui on aura un accord électoral avec les Verts qui ira au-delà de la question agricole. La performance est économique mais aussi sociale et environnementa © TG Anne Boissel Liste "Debout la France"  "C'est un leurre de croire que nous serons compétitifs. Si l'on raisonne compétitivité, demain, ce sera la ferme des 1 000 vaches. Il faut mieux travailler sur la qualit& © TG Claude Taleb Liste "Normandie Ecologie" "Il faut réussir la transition énergétique et écologique, manger un peu moins de viande mais en manger mieux. Avec les phytos, la santé des consommateurs est en ques © TG Céline Brulin Liste "Front de Gauche" "Il faut que les fonds FEADER servent au maintien des services publics de proximité. Il faut se fixer l'objectif de transformer plus en Normandie pour limiter les importations". © TG Arnold Puech d'Alissac. © TG Régis Chopin. © TG Pierre Le Baillif. © TG  © TG

Nicolas Bay pour "Normandie Bleu Marine", Hervé Morin pour "La Normandie Conquérante", Nicolas Mayer-Rossignol pour "Au service de tous les Normands", Anne Boissel représentant Nicolas Calbrix pour "Debout la France", Claude Taleb représentant Yanic Soubien pour "Normandie Ecologie" et Céline Brulin représentant Sébastien Jumel pour "Front de Gauche" se sont prêtés au jeu des questions/réponses proposé par la FRSEA Normandie en collaboration avec la Chambre régionale d'agriculture et les JA. Un exercice républicain où les temps de parole ont été parfaitement respecté grâce à la vigilance de Philippe Legueltel (animateur des débats et journaliste aux Echos) et dont la démocratie et la liberté de parole sont sorties grand vainqueur.
Pas de langue de bois au cours de ces échanges ni d'ailleurs de grandes révélations. Il est cependant un signe qui ne trompe pas, les trois qualifiés par les sondages pour le second tour étaient là. Réactions...

Arnold Puech d'Allissac
Président de la FRSEA Normandie
"Les six partis qui ont des élus au niveau national ou européen ont fait l'effort de venir jusqu'à nous et les trois têtes de liste qui seront probablement qualifiées pour le second tour se sont libérées pour venir ici. Il y a donc une vraie écoute de l'agriculture. Les messages délivrés ont été relativement différents mais cependant assez ronds. Même les écologistes n'ont pas essayé d'être clivants. Nous avons fait passer nos messages et, surtout, je pense que l'on a pris date. Nous avons tous noté ce qu'ils ont dit sur l'agriculture devant témoins. On saura le réutiliser à l'avenir".

Régis Chopin
Président de la FNSEA 27
"C'est un très bon exercice que l'on a sans doute eu tort de ne pas faire avant. On a entendu des propositions très différentes les unes des autres. Les unes pragmatiques, les autres plus politiques et celles de listes minoritaires avec des propositions chirurgicales. Je pense que les candidats qui n'ont pas livré de projets ou d'engagements précis se sont disqualifiés. Tant sur le fond que sur la forme, les échanges ont été rigoureux et ont permis d'éclairer le débat".

Pierre Le Baillif
Président des Jeunes Agriculteurs de Normandie
"Je n'ai pas entendu de propositions révolutionnaires. Beaucoup de sujets évoqués ont déjà été travaillés par les deux régions mais nous avons besoin d'en approfondir certains notamment vis-à-vis des jeunes agriculteurs. J'ai trouvé que les différents programmes contenaient les mêmes ingrédients mais dans des proportions différentes. Tous les sujets ont été abordés. On a senti de la conviction et pas de fermeture".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui