L'Agriculteur Normand 09 février 2016 à 08h00 | Par V. Motin

Entre les automobilistes et les agriculteurs : pas de barrière

Les Jeunes Agriculteurs du Calvados ont débuté l’opération péage gratuit dès vendredi soir. La FDSEAdu Calvados les a rejoints le samedi matin sur l’autoroute A13 à Dozulé. Avec les automobilistes, les échanges sont rapides. Mais ils rassurent le monde paysan sur la popularité de leur mouvement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VM

llll “Allez-y les gars”, “on vous soutient”, “bon courage”, ou “je bosse avec vous”. À la barrière de péage de Dozulé, les mots d’encouragements se multiplient. Les Jeunes Agriculteurs y ont mené une opération péage gratuit. Les plus jeunes ont passé la nuit là-bas. Leurs ainées ont rejoint le mouvement samedi matin.

Un message simple
Tracts en main, les éleveurs sont entrés en contact avec les automobilistes. Au-delà de l’économie réalisée, les conducteurs apparaissent réceptifs aux  problèmes des agriculteurs. Les messages sont simples : “nous ne voulons pas vivre des primes, mais de notre travail. Si vous voulez manger français, aidez-nous”. Les éleveurs rappellent également que l’agriculture représente 5 millions d’emplois en France. “Nous demandons à nos politiques d’adopter l’uniformité des charges au sein de l’Europe. Nous voulons un retour équitable de la valeur ajoutée”, indique le tract de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs.
Les manifestants ont également donné des chiffres simples aux automobilistes. Plus que de longs discours, ils illustrent la problématique des éleveurs. Sur le tract, un tableau comparait ainsi l’évolution des prix entre 1990 et aujourd’hui. Le SMIC horaire a augmenté de 98 %, la baguette de pain de 77 %. Sur la même période, la consultation médicale affiche une hausse de 68 %. Parallèlement, le litre de lait payé au producteur a progressé de seulement 3 %. Enfin, le quintal de blé payé au producteur a reculé de 17 %. Les évolutions de prix pour les éleveurs de viande bovine et porcine sont également à la baisse.
“Cette mobilisation est une réussite, car elle nous permet de sensibiliser le public dans le calme”, estime Patrice Lepainteur, président de la FDSEA 14.  Une écrasante majorité de conducteurs se dit derrière les éleveurs avant de poursuivre leur route. Certains sont plus connus que d’autres. Xavier Gravelaine, ancien footballeur et aujourd’hui directeur général du SM Caen, soutient les agriculteurs. Sans doute le signe qu’il faut continuer de jouer collectif.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui