L'Agriculteur Normand 26 avril 2011 à 17h00 | Par V.Motin

Entreprise - Un ensilage à l’économie

L’été dernier s’est révélé sec. Installé en GAEC à Equemauville (14), Philippe Marie a donc semé du ray-grass italien en dérobé. La semaine dernière, l’heure de la récolte a sonné. Pour se simplifier la tâche, l’éleveur a sollicité son entrepreneur Benoît Proult et son autochargeuse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Autochargeuse Pöttinger

Philippe Marie n’est pas un ayatollah de l’herbe. Une culture jugée gourmande en “temps et en énergie. Il faut faucher, andainer, récolter”.  L’éleveur en produit par besoin. La crainte d’une perte de rendement maïs a motivé l’implantation de ray-grass italien, derrière du blé. Cette culture se voulait exceptionnelle. “Mais vue la saison qui s’annonce, je serais peut-être contraint d’en refaire”, justifie l’agriculteur. L’éleveur adapte néanmoins ses méthodes. Si sa culture de l’herbe est subie, la méthode de récolte est mûrement réfléchie.

Économie de temps grâce à l’autochargeuse
Le printemps venu, Philippe Marie n’a pas hésité et privilégié l’autochargeuse. L’enrubannage : “un coût trop élevé avec trop de manutention pour la récolte et pour distribuer l’hiver”. L’ensileuse :  “elle nécessite de faire appel aux voisins pour un petit chantier. On doit aussi laver les bennes et remonter les cages ensilage”. La remorque ensileuse de Benoît Proult (Bonnebosq) a ainsi recueilli les faveurs de l’agriculteur. D’abord, l’éleveur économise du temps. “Autrefois, le milieu agricole n’avait pas trop l’habitude de le compter. Mais aujourd’hui, nous avons des salariés. Il faut économiser au maximum le temps”.  Ensuite, Philippe Marie avance la praticité de la distribution hivernale. “Cette machine produit un brin assez long, idéal pour la digestibilité. C’est plus simple. On mettra l’herbe mélangée avec du maïs dans le bol”.

L’autochargeuse avantageuse en dessous de 4 km
Le jour de la récolte, l’éleveur se contente de tasser le silo. La parcelle de 7 hectares a nécessité 6 autochargeuses, soit un rendement de 12 à 13 tonnes de matière verte et 30 % de matière sèche. “On a mis 20 % de temps en plus qu’avec une ensileuse. Seulement une personne suffit. C’est pour moi la meilleure solution”, souligne Philippe Marie.
L’exploitation propose un chantier idéal pour une remorque ensileuse. Le champ jouxte la ferme. “Dans cette configuration, le travail est nettement plus facile à organiser. On peut tourner sur un rythme de 2 ha/heure. Globalement, il ne faut pas plus de 4 kilomètres. Le temps d’attente au solo est ainsi limité”. La Pottinger a donc fait ses preuves dans le Pays d’Auge. Ce modèle Torro 5700 affiche une capacité de 57 m3 détassés. La machine effectue sa 4e saison. De l’aveu même de l’entrepreneur, elle a pris le pas sur l’ensileuse. “J’ai une ensileuse équipée pour l’herbe. Mais elle ne tourne pratiquement plus. Les autochargeuses ont prouvé leur efficacité. Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à me faire appel”, indique Benoît Proult. Cette année, l’entrepreneur espère 250 à 300 hectares de chantier.

.
. - © VM

Entreprises équipées d’une remorqie ensileuse


Dans la Manche :


- Anfray André - Notre-Dame-du Touchet, 02 33 59 08 42
- Aubrée Daniel, Percy,
02 33 61 19 88
- Binet Daniel - Saint-Jean-du Corail-des-Bois, 02 33 51 28 41
-Sarl Decaen, Cerisy-la-Forêt, 02.33.05.81.18
- Doguet Bernard, Sainte-Colombe, 02.33.21.51.25
-Sarl Dubois & Fils, La Croix Avranchin, 02.33.48.22.83
- Gossé Christophe, Sartilly, 02.33.68.13.70
- Gosselin Jean-Luc, Treauville, 02 33 04 39 93
- Janot Christophe, Tirepied,
02 33 48 66 32
- Sarl Tantel Associés, Valognes, 02 33 40 14 83
- Vantomme Jacques, Feugères, 02 33 07 70 83
Belliard  Franck, la Frémondière, 50750 Soulles,
02 33 55 06 53

Dans le Calvados :
- Durand Sylvain, Les Oubeaux, 02 31 21 19 59
- Giffard Denis, Tournebu, 02.31.78.31.27
- Sarl Le Boeuf, La Caine, 02.31.79.77.91
- Lirzin Olivier, Saint-Julien-le Faucon, 02 31 61 06 52
- Proult Benoit, Bonnebosq,
02 31 64 09 46
- Sarl Suzanne, Juvigny-sur-Seulles - 02 31 80 81 19

Dans l’Orne :
- Sarl Le Chailloué, Saint-Mard-de-Reno, 02 33 25 11 89
- Fortin Jean, La Haute-Chapelle, 02.33.30.47.77
- Sarl Lair, Tinchebray, 02.33.66.61.88

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui