L'Agriculteur Normand 24 juillet 2014 à 08h00 | Par A.Dufumier

ERDF : vol au dessus des 20 000 volts

C'est par hélicoptère qu'ERDF organise la surveillance de la qualité de son réseau de lignes moyennes tension. Reportage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Décollage au départ de l’aérodrome de Flers, à bord de ce quatre places Bell 206B JetRanger de la société “air Touraine”.Le ventre de l’hélicoptère est doté d’une caméra infrarouge, qui complète l'inspection visuelle classique. La thermographie révèle les points faibles du réseau et permet d’anticiper les pannes, d’intervenir en prévention, et de hiérarchiser les priorités.Il faut voler très bas pour pouvoir effectuer des observations les plus complètes que possible. (© AD) Au départ de Flers. © Alexis Dufumier Philippe Drillon, de la communication d’ERDF Normandie, direction de l’Orne, présente la carte du réseau HTA du département. © Alexis Dufumier Le réseau HTA (moyenne tension de 20 000 volts) distribue l’électricité jusqu’à l’entrée des villages, bourgs et hameaux, pour y être transformée en courant de 230 v. © Alexis Dufumier Doubles ancrages, interrupteurs aériens, transformateurs sur poteau, armements d’ancrage, parafoudres, ponts gainés, manchons, remontée aérosouterraine... Chaque ouvrage est examiné dans le détail. © Alexis Dufumier Bruit et effarouchement des animaux.Les équipiers de surveillance sont conscients de provoquer une gêne et tentent de la limiter. © Alexis Dufumier L'appareil embarque quatre personnes à son bord, pilote à droite. © Alexis Dufumier

 

Usure, dommages matériels, pousse des arbres ... ERDF organise la surveillance des lignes de distribution moyenne tension HTA (20 000 volts). Et c’est ainsi que durant le mois de juin, les habitants de l’Orne ont pu voir voler très près de leurs têtes, l’hélicoptère Bell 206B JetRanger, de la société “air Touraine”. Chaque année, un tiers des 8 000 km de réseau HTA du département est ainsi contrôlé. A la clé de ces passages, de précieux rapports qui permettent à ERDF de planifier les travaux d’élagage, d’entretien et de réparation, et de conserver une bonne connaissance de l’état de son réseau. Le 25 juin dernier, l’Agriculteur normand a pu assister à l’une de ces maraudes aériennes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui