L'Agriculteur Normand 28 octobre 2014 à 08h00 | Par A.Dufumier

"Faire partie de la fête"

Benoît et Sylvain Aguinet du GAEC Maison Neuve à Coulimer, dans le perche Ornais, emmèneront cinq femelles à Alençon. Cette année Ferme-en-Fête accueille le concours régional de la race. Rencontre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Interview au GAEC Mainon Neuve, Benoît et Sylvain Aguinet, Coulimer. © Alexis Dufumier

 

Benoît est installé depuis 1999. Après vingt ans de mécanique agricole, son frère Sylvain est revenu aux sources sur le GAEC familial en 2007, en remplacement de sa mère qui partait à la retraite. Benoît est passionné d'élevage depuis toujours et a naturellement en charge le troupeau. Sylvain met ses compétences au service de la partie grandes cultures et de l'affouragement des 85 laitières 100 % Prim'Holstein de l'exploitation. Ensemble, ils travaillent à améliorer les résultats du GAEC Maison Neuve, basé à Coulimer dans le Perche ornais. Avec deux leviers, la génétique Prim'Holstein et l'autonomie fourragère de l'exploitation. Dans un système avec ensilage de maïs, les éleveurs recherchent depuis l'hiver dernier, une meilleure valorisation de leurs  75  ha de prairies. "On récolte plus jeune, pour garder de meilleures valeurs, que ce soit pour l'ensilage ou pour l'enrubannage, détaille Sylvain. On sème aussi des espèces capables d'apporter plus de protéines. Depuis un an que nous mettons tout cela en place, nous constatons déjà une baisse de consommation de tourteaux de soja et de colza".

Semence sexée
"Côté génétique, nous sommes des débutants, lance modestement Benoît. J'ai toujours voulu avoir de bons animaux, mais nous avançons doucement. Nous ne travaillons qu'avec nos propres animaux. Fusion de troupeaux, bâtiment... Avant de pouvoir nous consacrer pleinement à la génétique, nous avons eu beaucoup de chantiers à mener sur l'exploitation. Pour avancer plus vite en génétique, j'utilise un peu de semence sexée plutôt sur les génisses ; plus fécondes, elles ont plus de chance de prendre à l'insémination. Je l'utilise également parfois sur les vaches laitières qui ont de très bons index. La transplantation d'embryon ? Pourquoi pas, si nous détectons une vache de très haut potentiel" .

Ambiance
"Je suis adhérent à l'association ornaise des éleveurs de Prim'Holstein. C'est la troisième année que nous participons à Ferme en Fête, retrace Benoît Aguinet. J'ai pris goût à l'ambiance du concours. L'an dernier, nous avons eu la chance d'avoir une génisse sur le podium avec un prix de championnat. Mais ce qui nous motive, c'est surtout de faire partie de la fête".

Projet de robot
Equipé en salle de traite 2*10 simple équipement, les éleveurs traient 70 VL/h à une personne. Un bon rythme, qui ne les empêche pas de mener une réflexion sur l'acquisition d'un robot de traite à moyen terme. "Le robot offre un meilleur suivi du troupeau, avec de nombreux indicateurs. Et les contraintes horaires ne sont pas les mêmes".

Alexis Dufumier

Clément Ripeaux, en BTS ACSE, Lycée agricole de Sées
Clément Ripeaux, en BTS ACSE, Lycée agricole de Sées - © AD

Embarqué au Challenge jeunes

Déjà embarqué par son maître de stage Benoît Aguinet au Challenge jeunes éleveurs Prim'Holstein à Ferme en Fête 2013, Clément Ripeaux, étudiant en BTS ACSE à Sées, remet le couvert cette année avec un génisse du GAEC. Lui qui souhaite s'installer sur l'exploitation de son père orienté viande bovine, retient notamment de l'élevage laitier, "les possibilités offertes par la génétique, qu'il serait intéressant d'appliquer en filière viande".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui