L'Agriculteur Normand 31 mai 2011 à 14h46 | Par T.Guillemot

FDSEA de l'Orne - Sans foin mais toujours avec du cœur

Une délégation de 25 agriculteurs de Saône-et-Loire vient de passer le week-end dans l’Orne. La suite d’une “opération solidarité” foin initiée en 2003.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Visite de l’exploitation de Philippe et Nathalie Maupas ce samedi à Bellou-en-Houlme. Auparavant, petit détour à la fromagerie Graindorge de Livarot. (© TG)

En 2003, les agriculteurs du canton de Messei avaient offert du foin à leurs homologues de Saône-et-Loire alors touchés par la sécheresse. Retour de solidarité en 2010. 130 tonnes de fourrages sont acheminées dans l’Orne à son tour victime des caprices du ciel. En 2011, nul n’est épargné. On n’a pas une botte de foin à s’échanger. L’envie de se retrouver persiste par contre. C’est ainsi que 25 agriculteurs de Saône-et-Loire ont visité ce week-end l’Orne : un menu chargé.

Moitié moins d’herbe
Michel Joru, éleveur de vaches allaitantes à Monthelon, était du voyage. Il a pu mesurer le manque d’eau dans l’Orne mais la Saône-et-Loire n’est guère mieux lotie. “On a récolté moitié moins d’herbe qu’en année normale. On va très vite taper dans les stocks s’il ne pleut pas dans les prochains jours”, pronostique-t-il. Et ce n’est pas avec les céréales qu’il va se refaire une santé. Un rendement quasiment divisé par deux soit une trentaine de quintaux au lieu des 50/60 en année normale. Le moral est donc plombé sur les pentes du Morvan où le Charolais, dans un système à dominante herbe, fait la fierté de tout un pays. On parle déjà de décapitalisation et de son impact négatif sur des cours qui avaient repris un peu de couleurs.  Mais Michel ne veut pas trop noircir le tableau. Même si on est passé dans ce département de 120 à 95 installations aidées de 2009 à 2010, il mise encore sur le renouvellement des générations.  En attendant, ce week-end au pays des Normandes aura permis à tout le monde de s’échapper un peu du quotidien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui