L'Agriculteur Normand 01 avril 2013 à 10h08 | Par T.Guillemot

FDSEA/JA - Les éleveurs ne veulent pas finir sur la paille !

C’est par ces termes forts que des éleveurs de la FDSEA et des JA du Calvados ont entrepris vendredi matin des opérations de paillages et d’affichages de tracts sur plusieurs parkings de Grandes et Moyennes Surfaces du département. Des magasins de Bayeux, Vire, Thury-Harcourt, Lisieux, Rots, St Manvieu et Isigny ont été visés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© TG

La situation économique des éleveurs s’est fortement dégradée au fil des mois. En cause, l’explosion des charges de productions (en grande partie causée par la flambée du cout de l’aliment). Une situation critique quand dans le même temps, les prix à la production stagnent. En dépit de leurs demandes, les éleveurs n’ont pu obtenir une répercussion de ces charges à la hausse sur les prix à la production ou à la consommation.
Les éleveurs, toutes productions confondues, sont conscients que chaque membre des filières d’élevages doivent assurer leurs marges, mais ils ne peuvent supporter qu’eux-mêmes soient devenus la variable d’ajustement par rapport au prix d’un produit fini. Une répercussion en bout de chaine, à un niveau minime mais nécessaire doit être fait tout au long de la filière, mais il faut que tous les distributeurs jouent le jeu.
Les éleveurs Normands ont fait le pari de la rencontre et de la conciliation à l’occasion de deux tables rondes régionales (8 et 25 mars 2013), où étaient conviés tous les acteurs des filières d’élevages. Chaque département s’étant investi pour que les grandes enseignes soient présentes. Malgré des paroles de bonnes intentions, peu d’actes concrets en sont sortis du fait de nombreuses absences.
Ce sont ces absents que les éleveurs du Calvados ont voulu sensibiliser ce matin. Une manière de leur signifier la situation difficile qu’ils vivent, et l’importance de participer aux prochaines rencontres et à la table ronde nationale du 8 avril, pour sauver l’élevage Français.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui