L'Agriculteur Normand 28 août 2013 à 10h27 | Par T.Guillemot

Festival de la Terre et de la Ruralité - A Barenton ce dimanche : une cascade d’animations

Les Jeunes Agriculteurs de la Manche fêtent leur rentrée 2013/2014 dimanche prochain dans le sud du département. Non loin de 15 000 visiteurs, jeunes ou aînés, agriculteurs, ruraux ou citadins, sont attendus à Barenton pour le traditionnel Festival de la Terre et de la Ruralité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© TG

Avant les discours de clôture qui marqueront la rentrée syndicale agricole, les milliers de visiteurs attendus au Festival de la Terre et de la Ruralité auront pu mesurer le sens de l’hospitalité des JA avec une offre en divertissements tout azimut.

Pour tous les goûts au moindre coût
Pour ce faire, Arnaud Martinet (responsable de l’organisation) aidé de la trentaine de JA du canton de Barenton et de non loin d’une centaine d’autres bénévoles, retroussent leurs manches depuis plusieurs mois. Les valeurs sûres ➢(messe en plein air , épreuve départementale du concours national de labour, démonstration de 4L cross, présentation d'animaux, marché du terroir, mini-ferme, pôle enfant avec structures gonflables et atelier maquillage, exposition de matériels agricoles, présentation d'une vitrine d'essai maïs, labyrinthe de maïs, chien de troupeau...) ont été reconduites mais, de plus, quelques exclusivités feront leur apparition. Tailleur de pierre, sculpture sur ferraille, maison de la pomme et de la poire, ensilage à l'ancienne, battage à l'ancienne et surtout le “show des Fermax”. Une troupe de cascadeurs qui, pour ne pas user les 4 pneus du tracteur, ne roule que sur le train droit (démonstration en vidéo sur www.agriculteur-normand.com). Les visiteurs auront même l’occasion de s’y essayer, côté passager, à bord d’une 4 L.

Quel moral agricole?
“Non Lactalis n’a pas de stand au Festival de la Terre et de la Ruralité”, répond sourire aux lèvres Damien Hardy. La question n’était pas anodine. Si le traditionnel rendez-vous de rentrée du syndicalisme jeune se veut festif et convivial, il constitue cependant un marqueur du moral agricole de fin d’été. Et si la moisson dans le sud Manche est qualifiée de “relativement bonne”, le prix du lait fait plus de vague. “Lactalis doit respecter les contrats et ne pas se présenter comme le centre du monde”, prévient le secrétaire général de JA 50. A n’en pas douter, dans les discours de clôture des festivités, certains assigneront quelques coups de griffe au géant lavalois.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui