L'Agriculteur Normand 04 septembre 2011 à 20h41 | Par e.charon

Finale régionale de labours - Bravo Fabien !

A quelques centaines de mètres des vrombissements du tracteur-pulling ou du 4 L Cross, un homme trace son sillon, doucement, sûrement. La raie d'ouverture est impeccable. Derrière ses lunettes fumées, Fabien Angot, le concurrent du Calvados est seul. Seul avec lui-même en ce dimanche de Festival de la Terre, se déroulant dans le sud-Manche. Les flonflons de la fête, il ne les entendra pas, de même que les applaudissements de la victoire. Ce jeune agriculteur du Calvados, sourd-muet, a donné une formidable leçon d'humilité à tous en effectuant un sans-faute sur un terrain rendu difficile par la pluie. Fabien, le meilleur de tous en terrain normand, représentera la région à la prochaine finale nationale, en terre alsacienne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points.
Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points. - © ec

Cette fête de la terre haylandaise (non loin d'Avranches) aura connu bien des surprises. Une mauvaise tout d'abord, la pluie qui, dès le matin, a donné des sueurs froides aux organisateurs. La messe des laboureurs a tout de même eu lieu, vaille que vaille. Alors que voitures et camions amenant les animaux du concours d'arrondissement s'enlisaient, malgré la paille, la bonne nouvelle arrivait sous la forme d'une timide soleil. Place à la fête ! Tracteurs-pullings, 4 L cross, tonte de moutons, démonstrations de quads et bien sûr finales régionale et départementale de labours ont finalement attiré environ 9000 personnes.


Si Fabien Angot a donc vaillamment gagné la "régionale", l'autre héros du jour venait de l'Orne. Sylvain Ghyslen, l'un des participants à l'émission de télé-réalité "L'amour est dans le pré", pour le moins sympathique, a fait hurler ses fans. Sylvain a cependant eu du mal avec sa parcelle, en raison de pierres et de racines, dues sans doute à l'implantation d'une ancienne haie sur son parcours. Il finit 4è ex-aequo avec le manchois Jean-Baptiste Nove, derrière un autre manchois, Romain Lebehot. Nicolas Delaunay, deuxième concurrent ornais, termine second.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui