L'Agriculteur Normand 17 avril 2019 à 10h00 | Par J. Pertriaux

Gîtes de France en tournage pour redorer son blason

Le réseau Gîtes de France s'engage dans une campagne de vidéos publicitaires gratuites, chez les propriétaires, pour promouvoir leurs offres d'hébergements touristiques. Denis et Valérie Hamon sont éleveurs à Saint-Rémy et proposent une chambre d'hôtes. Jeudi 4 avril, Marine Dechaufour, responsable communication du Calvados, était en tournage chez les agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JP

Au coeur de la Suisse normande, à cinq kilomètres de la base de loisirs de Clécy, Denis et Valérie Hamon attendent les consignes de Marine Dechaufour. Jeudi 4 avril, la responsable communication de Gîtes de France Calvados vient en tournage vidéo chez les agriculteurs de Saint-Rémy et adhérents du réseau Gîtes de France. Marine est équipée de son smartphone et de l'application Gîtes de France. Le tournage est rapide, découpé en trois parties. Une première prise de vue est réalisée à l'intérieur de la maison. « Ça dure deux secondes, on montre les propriétaires qui vous accueillent chez eux », explique Marine. Puis, trois photos s'enchaînent : une de l'intérieur de l'hébergement, une de l'extérieur et un selfie des propriétaires.  Et pour finir, une séquence « vidéo passion de deux secondes, où on filme ce que les propriétaires veulent partager ».

Image d'Épinal
Dans le poulailler, Denis Hamon porte une poule dans les bras, il se place à côté de sa femme, la vallée derrière eux. Voilà pour le selfie. Puis Marine leur soumet l'idée d'un geste pour la dernière séquence : donner à la volée quelques poignées de grain aux poules. Pour l'image d'Épinal. Car le couple gère deux ateliers de volailles : le premier de 200 poulets de chair et le second de 150 poules pondeuses. « Nous vendons la volaille en vente directe, les gens viennent ici et nous livrons aussi les clients à Caen. » Les Hamon comptent 120 ha, dont 80 ha de cultures. Les volailles sont nourries à base de blé, pois et avoine issus de l'exploitation. Ils élèvent aussi une quarantaine de génisses Charolaises herbagères.

42 000 propriétaires
Une fois la séquence dans le poulailler terminée, Marine et Valérie s'installent en voiture pour la prise de son. « C'est le meilleur endroit pour ne pas avoir de bruits parasites comme une machine à laver qui tourne ou encore du vent. » Valérie dispose de dix secondes de temps de parole pour se présenter. Après trente minutes pour tout enregistrer, son et images sont dans le téléphone de Marine. Elle se connecte au wifi de la maison pour composer la vidéo dans l'application Gîtes de France. « Je choisis l'ambiance de ma vidéo : campagne, mer, ville ou montagne. En l'occurrence, ici la campagne. Les prises de vue et de son s'imbriquent toutes seules. » Si le début de chaque vidéo est individualisé pour chaque propriétaire, la fin est commune selon l'ambiance choisie. Les vidéos se concluent par « nous sommes 42 000 propriétaires, nous sommes tous uniques. Gîtes de France, partageons des moments uniques ». Quelques minutes plus tard, la vidéo est prête. Denis et Valérie Hamon pourront partager ce film sur leur page d'accueil.

6-Juin
Le couple propose une chambre de plain-pied depuis 2011. « Nous accueillons beaucoup de randonneurs, de gens qui passent des vacances nature », détaille Valérie Hamon. Les voyageurs restent une nuit, un week-end, une semaine, au choix. « Ce sont beaucoup de touristes du nord et des Parisiens. Certains urbains nous posent des questions sur notre métier : pourquoi bio, pourquoi conventionnés. Les médias font du mal », décrit Denis Hamon. « Les gens font attention à ce qu'ils mangent, à la traçabilité. On explique alors ce qu'on donne à manger aux poules, le nombre de mètres carrés par animal, etc. », complète Valérie. Le couple vend entre 50 et 60 nuitées par an, « ça dépend. Mais, cette année, il y a les commémorations. On devrait avoir plus de monde ». Marine Dechaufour acquiesce : « pour l'anniversaire du 6-Juin, tout le Bessin est réservé. Le bocage se remplit et on arrive vers la Suisse normande ».

Capter les trentenaires
Les vidéos tournées dans le département, chez les propriétaires volontaires, contribuent à redorer le blason des Gîtes de France, fortement concurrencés par AirBnB par exemple. « On veut faire évoluer l'image de marque des gîtes, pour capter la clientèle des trentenaires. Les films donnent un aspect plus moderne, mettent en avant les propriétaires, leur accueil unique. C'est la première année que nous faisons cela », avance Marine Dechaufour.
Dans le Calvados, 42 vidéos avaient été tournées le 9 avril, dont 12 chez des agriculteurs. Gîtes de France poursuit sa campagne dans le département, avis aux amateurs !

 

la vidéo est visible ici

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui