L'Agriculteur Normand 09 mai 2012 à 16h41 | Par David Sénéchal Communautés de C. de Vassy Stéphane Berzinger CA 14

Haies bocagères - Ils ont replanté 180 km de haies

La communauté de communes de Vassy s’est lancée il y a 15 ans dans la mise en place d’un programme de recomposition paysagère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour tous les acteurs de la filière, la pérennisation de la haie passe par sa réintroduction dans le champ économique de l’exploitation. (© AN)
Très vite s’est imposée l’idée que la pérennisation de la haie passait par la réintroduction de la haie dans le champ économique de l’exploitation. Il a cependant fallu attendre la très forte augmentation des énergies fossiles en 2008-2009, pour que les élus deviennent sensibles aux arguments de la commission agricole plaidant en faveur de la mise en place de chaudières collectives au bois.
A Vassy, la piscine est chauffée à la plaquette bois. Un bois 
de haies produit et déchiqueté localement.
A Vassy, la piscine est chauffée à la plaquette bois. Un bois de haies produit et déchiqueté localement. - © AN

La pertinence d’une chaufferie bois

La collectivité a alors lancé une étude qui a montré la pertinence d’une chaufferie bois de 200 kW pour le centre intercommunal et sportif : la capacité du territoire à fournir les quelque 200 t annuelles de bois plaquettes a été mise en évidence.Le chantier vient de s’achever et la chaufferie a démarré mi janvier. Les plaquettes produites lors des hivers précédents sont désormais utilisées et une nouvelle campagne de production démarre en s’appuyant sur un approvisionnement local. 4 à 6 kilomètres de haies -les anciennes restaurées dans le cadre du programme ou les nouvelles- seront valorisées chaque année. Pour ce faire, l’Intercom réalisera des Plans de gestion de haies permettant de rendre lisible la ressource mobilisable année par année et définira également la qualité de la plaquette à livrer.

Le Plan de gestion de haies

Le PGH a pour objet de faire un état des lieux du linéaire de haies à l’échelle d’une exploitation ou d’un territoire, d’en déduire un programme d’entretien et de faire le point sur ses capacités de production en plaquettes. Dans le Calvados, cette méthode a été mise au point ces dernières années dans le cadre du groupe Haies’nergie animé par la Chambre d’agriculture avec le soutien du pays du Bessin au virois et du Conseil général et la participation de la FDCUMA du Calvados, la Chambre d’agriculture de la Manche, le PNR des marais du Cotentin et du Bessin, le LPA de Vire Tracy, l’Intercom de Vassy et l’Intercom de Bény-Bocage. Dans chaque département, les ingénieurs-conseils des Chambres d’agriculture réalisent des plans de gestion des haies avec des références adaptées aux territoires :

- Calvados : Stéphane Berzinger : 02 31 51 66 31.

- Manche : Eddy Cléran : 02 33 06 49 93.

- Orne : Clémence Buiati : 02 33 31 49 43.

- Eure : Yann Pivain : 02 32 35 95 32.

- Seine-Maritime : Bastien Langlois : 02 35 59 47 52.

- © AN

Patrice Lepainteur, vice président de la Communauté de communes de Vassy“

L’orientation vers une filière locale d’approvisionnement en bois énergie s’est imposée comme une suite logique aux opérations de plantations entreprises depuis plusieurs années. Ce choix reflète avant tout une volonté des élus locaux, qui s’est traduite concrètement par un poste d’animateur, maillon indispensable du dispositif. La réussite tient également à la mobilisation des agriculteurs.Quand le projet a été lancé, le prix du fuel a certes été un déclencheur important, mais pas déterminant. Avec cet investissement élevé, la collectivité, et donc le contribuable, est au final gagnante à plus d’un titre :- le fonctionnement annuel est beaucoup moins coûteux qu’en énergie fossile ;- le projet est inscrit dans une logique durable voulue par les élus, favorable au maintien du bocage, et qui reçoit un retour positif des exploitants locaux ;- le débouché en bois plaquettes ainsi créé permet de faire évoluer les pratiques vis-à-vis de la haie, en réduisant par exemple les brûlages en bout de champs”.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui