L'Agriculteur Normand 28 juillet 2011 à 11h47 | Par e.charon

Ils attaquent les enrubannages et silos de maïs - "Ras le bol des Choucas !"

Benoît Lenesley, installé en production laitière avec Philippe Duchatel, non loin de La Haye du Puits, en a ras la casquette des attaques de Choucas. Problème, à l'inverse des corneilles et des corbeaux freux, cette espèce est protégée. La solution est dans les mains des pouvoirs publics, notamment la DDTM. En attendant les éleveurs comptent les pertes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Benoît Lenesley indique sur son silo les trous effectués par les becs de Choucas. "Entre les étourneaux l'hiver et maintenant les Choucas, la perte économique de l'atelier laitier est loin d'être négligeable".
Benoît Lenesley indique sur son silo les trous effectués par les becs de Choucas. "Entre les étourneaux l'hiver et maintenant les Choucas, la perte économique de l'atelier laitier est loin d'être négligeable". - © ec
La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui