L'Agriculteur Normand 19 avril 2011 à 13h49 | Par e.charon

Ils tentaient de revendre les bovins à un négociant - Deux malfrats interpellés pour tentative de vol

Contexte économique difficile ou simple appât du gain ?Les vols en agriculture se multiplient.Batteries de clôtures, tracteurs notamment dans l’Est de la France, ovins, et désormais des bovins en Manche.Vendredi dernier, grâce à la vigilance d’un négociant et de l’éleveur, l’earl de la Fontaine, à Cretteville, deux malfrats, comptant voler 17 génisses sur une parcelle de Beuzeville la Bastille, ont été apréhendés promptement par le PSIG (peloton sécurité et d’intervention de la gendarmerie). Hervé marie, secrétaire général de la FDSEA, ne mâche pas ses mots.“les éleveurs doivent être vigilants pour empêcher les vols et contacter la gendarmerie à la moindre anomalie”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les bovins intéressent les voleurs, des précautions sont à prendre, dont un comptage régulier.
Les bovins intéressent les voleurs, des précautions sont à prendre, dont un comptage régulier. - © ec

La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui