L'Agriculteur Normand 01 février 2012 à 12h47 | Par V.Motin

Insolite - 20 ans et 14 lactations !

Économique, technique, rentabilité. Des notions impératives dans le quotidien de l’éleveur. Parfois, le cœur prend le dessus. Attachement irrationnel penseront certains. Passionnés diront d’autres. Beppe, vache Prim’Holstein a dépassé la vingtaine. Traite jusqu’à ses 16 ans, elle coule aujourd’hui une paisible retraite, loin des notions pécuniaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Beppe, vache de 20 ans

Pas la plus belle, ni la plus fertile et encore moins la plus productive. Pourtant, la vache avec ses deux décennies garde une place particulière dans cette exploitation laitière du Bessin. Lorsqu’en 2002, la famille De Haan achète une ferme laitière dans le Calvados,  Beppe fait déjà figure de vétéran. Originaires des Pays-Bas, les éleveurs lui ont donné le surnom approprié : Beppe. Autrement dit, grand-mère en Hollandais. Âgée de 10 ans à leur arrivée, elle a poursuivi sa carrière laitière encore 6 années. “Quand on réforme une Prim’Holstein à 10 ans, c’est déjà bien”, souligne Liekele De Haan, installé à Osmanville.

En production
jusqu’à 16 ans
L’éleveur vient  de s’associer à ses parents sur la ferme. L’attachement de la famille à la doyenne de l’exploitation se transmet de père en fils. Cette fille de Tierceval n’a rien et n’a jamais rien eu d’un top modèle. Même si les statistiques retiendront surtout son âge, une qualité lui a permis de durer : être en bonne santé. Bref, “elle n’est pas chiante”, s’amuse l’éleveur. “C’était toujours la première revenue à la stabulation, la première à venir à la traite. Elle n’a jamais eu de mammites et n’a jamais boité”. Son certificat d’identification a moins bien vieilli que la vache. Jauni par le temps, il stipule la date de naissance, 4 janvier 1992.  Cette vache a vêlé 14 fois et a produit 6 à 7 000 litres de lait en moyenne. Sa dernière lactation date de 2007. Les résultats de son dernier contrôle laitier affiche 5737 kg, avec 42 de TB et 30 de TP. Son dernier intervalle vêlage-vêlage atteignait 557 jours...
Désormais, elle coule une retraite bien méritée. La productrice s’est muée en animal de compagnie. “Beppe nous reconnaît quand nous allons la voir au champ. Aujourd’hui, impossible de s’en séparer, nous avons trop d’affection pour elle. Nos voisins nous disent qu’ils ne s’embêteraient pas avec ça. Mais, elle mange juste un peu d’herbe”, explique Liekele.

Animal de compagnie
Dans sa pâture, Bepe côtoient les génisses. Certaines d’entre-elles se destinent également à une longue carrière. Le ferme compte 125 vaches laitières. Liekele De Haan prône la longévité. “Une bonne vache, c’est minimum 6 lactations. Notre rentabilité est aussi conditionnée par notre capacité à faire vieillir les vaches. Élever une génisse coûte au moins 1000 euros”, estime l’éleveur. Les bilans du contrôle laitier confirment cette volonté. Une petite dizaine de vaches, nées en 2002, 2001, 2000 et même 1998, sont recensées parmi les 120 vaches laitières du cheptel. Mais, dans le cœur de la famille De Haan, une seule subsistera : Beppe.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui