L'Agriculteur Normand 21 août 2013 à 10h31 | Par A.Dufumier

Insolite - Moisson : un après-midi dans le méteil

"Pour battre du méteil, il n'y a pas de pré-réglage disponible dans la machine, il faut trouver par soi-même le meilleur compromis", explique Cyrille Le Boeuf, de l'ETA Le Boeuf.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cyrille Le Boeuf nous explique comment il s'adapte pour moissonner le mélange triticale-pois-féverole © AD

 


15 h 45. Lundi 12 août 2013.


La grande parcelle de méteil de l'exploitant laitier et porcin Michel Dumont, de Saint-Rémy, en Suisse-normande, est déjà bien entamée, dans ce fond de vallée que l'éleveur appelle "le chaudron". La Claas Lexion de 7,5 mètres de l'entreprise de travaux agricoles Le Boeuf, devrait finir d'avaler la poignée d'hectare restant d'ici une bonne heure.Située à La Caine, aux portes de la Suisse-normande, l'entreprise a su s'adapter à ce territoire montagneux et à des cultures peu courantes comme ce mélange céréales-légumineuses. "On fauche de plus en plus de méteil, notamment chez les agriculteurs Bio", explique Cyrille Le Boeuf.Le jeune homme est actuellement embauché par l'entreprise familiale, et a pour projet de s'installer comme agriculteur.L'entreprise Le Boeuf, fauche environ 700 ha par an.Elle devait terminer sa campagne de moisson vers le 14-15 août, "sous réserve que la météo ne se maintienne".Cette année, l'entreprise a pu tout faire avec seulement deux machines, lorsque d'ordinaire il lui en faut trois."La météo nous a permis de faire des grosses journées, et les écarts de maturité importants en fonction des régions, nous ont permis de bien étaler les travaux dans le temps".


17h10.


La machine a terminé la parcelle de méteil.Pour la famille Dumont, c'est la fin des moissons.Cyrille Le Boeuf, quant-à lui, quitte la vallée pour le chemin des crêtes, pour récolter l'une des parcelles de blé les plus élevées en altitude de Suisse-normande, chez l'éleveur Roland Paris. De mémoire, l'agriculteur n'a jamais battu le blé aussi tardivement à cet endroit.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui