L'Agriculteur Normand 11 mars 2010 à 15h57 | Par e.charon

Installation - Avant tout le métier de l'ADASEA

Parler d’installation dans la Manche, c’est obligatoirement parler de l’ADASEA.D’emblée Gilbert Michel souligne, “2009 a été une année particulière avec une baisse du nombre d’installés : 102 contre 120 en moyenne”.Logique, la crise est passée par là, mais aussi la réforme du parcours à l’installation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilbert Michel, “nous avons une moyenne de 120 installations par an depuis 10 ans.Ce n’est pas neutre sur l’emploi  avec 6000 postes salariés conservés ou créés en aval et amont des filières”.
Gilbert Michel, “nous avons une moyenne de 120 installations par an depuis 10 ans.Ce n’est pas neutre sur l’emploi avec 6000 postes salariés conservés ou créés en aval et amont des filières”. - © EC

 

Le contexte dans la Manche est donc particulier. “Il n’est pas simplement économique; l’installation est pénalisée par la suppression de la pré-retraite mais aussi le nouveau parcours mis en place en 2009, ce qui a provoqué une anticipation sur 2008”. La crise du lait ? “Honnêtement, on ne la sent pas encore sur le bilan de l’année dernière. Par contre, sur le premier trimestre 2010,  nous ne sommes qu’à 22 installations contre 40 en moyenne les autres années”.

La suite dans votre édition de la semaine prochaine

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui