L'Agriculteur Normand 22 mai 2018 à 15h00 | Par Sandrine Bossière

JA 50 : les essais maïs semés

Comme chaque année, les essais maïs réalisés par les Jeunes agriculteurs marquent le lancement des travaux en vue de préparer le Festival de la terre et de la ruralité, qui aura lieu le 2 septembre à Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SB

llll Le 18 mai dernier, les essais maïs de la vitrine du Festival de la terre et de la ruralité ont été semés sur les terres qui accueilleront l’événement emblématique des Jeunes agriculteurs. Cette année, c’est sur le canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte, dans le nord du département que le Festival se déroulera. « Depuis que le syndicat a été relancé sur les cantons de Bricquebec, Valognes et Saint-Sauveur, nous avions projeté d’organiser un Festival. C’était une envie du canton », précise le responsable Thomas Pasquier. Alors en août dernier, la jeune équipe s’est positionnée. « C’est toujours un plaisir de voir qu’un canton souhaite s’investir dans l’organisation d’un tel événement », souligne Jean-François Dorenlor, trésorier des JA de la Manche. « Les jeunes manifestent un engouement pour ce Festival. Ce n’est jamais compliqué d’avoir des candidats pour l’organiser », se réjouit le responsable syndical.

Une quarantaine d’animations
Depuis le mois de septembre, l’équipe d’une trentaine de personnes se réunit pour mettre en place les nombreuses animations, une quarantaine au total, à commencer par le concours de labours, l’animation phare et qui permettra au meilleur de se sélectionner pour le concours régional l’année suivante. S’ajoutent des démonstrations de chiens de troupeau, des démonstrations de 4L Cross, des balades en calèche, un marché du terroir, des structures gonflables pour enfants, une mini-ferme mais aussi le concours agricole d’arrondissement avec 70 à 100 animaux, le concours régional ovin avec 200 moutons organisé par Oscar (organisme de sélection des races Cotentin, Avranchin et Roussin).

Six semenciers
Comme chaque année, le festival débutera par la messe des laboureurs en plein air, suivi par près d’un millier de personnes. « C’est la bénédiction des charrues et du travail du sol », note le trésorier. Une messe gratuite pour tous puisque l’entrée est payante qu’à partir de 11 h.
Ces participants tout comme les visiteurs de l’ensemble de la journée entreront par une allée de maïs semés le 18 mai dernier. Six semenciers, Univer Appro, JL Laurent, Appro Manche, Agrial, Agrileader, D2N, ont amené différentes variétés de maïs qui seront ainsi présentées au public le 2 septembre. S’ajouteront des essais de couverts végétaux. Le pôle technique sera complété par la présence de nombreux partenaires agricoles et para-agricoles des JA. Des moments de rencontres importants.

30 hectares mobilisés
Avec plus de 10 000 personnes
attendues, ce Festival constitue la 3e manifestation agricole du département après la foire millénaire de Lessay et la foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouet. Rien de bien étonnant pour un département agricole comme la Manche, le premier en production laitière, le 2e en nombre de bovins… « C’est une manifestation qui se veut familiale, à destination du grand public afin qu’il puisse découvrir le monde agricole, le quotidien des agriculteurs », indique Jean-François Dorenlor. « Quand on est dans la Manche, il n’est pas rare d’avoir un lien avec l’agriculture, des parents, grands-parents, famille ou amis qui ont exercé ce métier. Mais nous constatons que de moins en moins de gens connaissent le monde agricole. Alors notre festival a toute sa place dans un département comme le nôtre. Sa fréquentation en est la démonstration », conclut-il. Au total, ce sont près de 30 hectares qui sont mobilisés pour l’événement. Des terres appartenant au Gaec du Manoir, l’EARL de l’Estran et Jean-Pierre Toulorge.
En juin, les premiers bonhommes de paille commenceront à fleurir au bord des routes tout comme au fil des semaines de l’été. L’animation spécifique de cette nouvelle édition sera également dévoilée à cette période.
Rendez-vous le 2 septembre de 10 h à 18 h à Seifoif sur la commune de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui