L'Agriculteur Normand 24 avril 2019 à 15h00 | Par J. Pertriaux

Krone France en étape dans l’Orne

Sous le soleil ornais, jeudi 11 avril, à Beauvain, du jaune et du vert. Krone réalise des démonstrations au champ de son matériel de fenaison, chez Patrice Mesnil. Sept tracteurs tirent une faucheuse, une faneuse, une andaineuse, un combi presse, un round baller, une enrubanneuse et une autochargeuse. « Toute la gamme de fenaison », décrit Marius Prudhomme, commercial de la SARL Lemonnier. L’entreprise, basée à La Ferté-Macé, organise avec Krone France une Green day (journée verte).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Démo de l'autochargeuse RX400GL © Dorothée Briand

Du matériel dynamique
L’idée est de faire varier le principe des portes ouvertes en invitant les agriculteurs à voir le matériel fonctionner. « Nous organisons les Green day depuis un an, raconte Samuel Gibert, inspecteur commercial Krone France. Nous sollicitons notre réseau de revendeurs pour montrer le matériel en dynamique, en plein champ. Ça plaît, c’est une force pour faire déplacer du monde et ainsi prouver les qualités et les compétences Krone. » Dans la journée, une soixantaine de personnes sont venues en observation.


L’autochargeuse star
Les revendeurs, dans le cas ornais les établissements Lemonnier, mettent à disposition des machines « à vendre. Ou bien certaines qui sont achetées. Les clients les récupèrent à la fin de la journée, mises en route », confirme Laurence Lemonnier. Pour l’occasion, le constructeur apporte l’autochargeuse et le combi presse. « L’autochargeuse sort du lot, sa vitesse et son débit de chantier interpellent », commente Marius Prudhomme. Samuel Gibert complète : « un pick-up sans cames, une paroi frontale mobile qui permet de charger et décharger…  Il existe plus de 20 modèles d’autochargeuses avec des capacités allant de 25 m3 à 56 m3. »

Samuel Gibert, inspecteur commercial Krone France, devant l’andaineur à dépose centrale de 7,60 m à 8,80 m. « Ses pneus larges lui confèrent de la stabilité. Il a aussi un relevage indépendant des toupies », explique-t-il.
Samuel Gibert, inspecteur commercial Krone France, devant l’andaineur à dépose centrale de 7,60 m à 8,80 m. « Ses pneus larges lui confèrent de la stabilité. Il a aussi un relevage indépendant des toupies », explique-t-il. - © JP

Noter les remarques
La journée demande un peu d’organisation : l’autochargeuse et le combi presse sont apportés par camion. Deux personnes de Krone France s’occupent des démos dans le champ : Maxime Veraquin, démonstrateur et promoteur des ventes et Jean-Marie Rocher, formateur produit. Ils font le tour de la France avec leurs machines. « La logistique est compliquée, concède Samuel Gibert. Mais la politique de Krone est d’aller sur le terrain, au contact de l’agriculteur qui est le client utilisateur. On profite de ces journées pour noter des remarques, faire des retours à l’usine. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui