L'Agriculteur Normand 12 janvier 2017 à 08h00 | Par Pascal Moreau - Réseau organisation du travail et GRH des Chambres d’agricultures de Normandie

L’ingéniosité au service de la productivité et de la qualité de vie

Les Chambres d’agriculture de Normandie organisent tous les 2 ans un concours Trucs et Astuces. Les solutions ingénieuses qui permettent aux agriculteurs de se faciliter les tâches du quotidien et de gagner du temps sont ainsi mises en lumière et récompensées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le « pneu repousse fourrage » conçu et réalisé par Florian Brisard, éleveur dans l’Orne.
Le « pneu repousse fourrage » conçu et réalisé par Florian Brisard, éleveur dans l’Orne. - © CAN

En élevage laitier, le temps consacré à l’alimentation des animaux représente entre 10 à 25 % du temps d’astreinte journalier.
Une étude a été réalisée en 2010 par les Réseaux d’Elevage pour le conseil et la prospective, auprès de 125 exploitations de Nord Picardie, Haute et Basse-Normandie. Elle évaluait ce temps d’alimentation à 6.5 minutes par animal et par semaine. Faites vos comptes…
Ces chiffres moyens cachent de fortes disparités en partie liées aux types de matériels et bâtiments d’élevage dont disposent les éleveurs.
Le coût de ces équipements peut ainsi varier de 5 € par 1 000 litres de lait dans le cas de dispositifs simples comme le godet désileur à 35 € et plus par 1 000 litres pour des systèmes plus ou moins automatisés. Cependant, des éleveurs confrontés aux contraintes quotidiennes de leur travail ont cherché des solutions économiques leur permettant de réduire le temps et la pénibilité de leurs tâches.
Certains d’entre eux se sont révélés lors des concours Trucs et Astuces des années précédentes. En voici quelques exemples qui ont retenu l’attention des jurys.

Laurent Hamard, également éleveur dans l’Orne a élaboré un outil qui lui permet soit de repousser les fourrages vers les animaux, soit de retirer les refus en les convoyant en bout de bâtiment.
Laurent Hamard, également éleveur dans l’Orne a élaboré un outil qui lui permet soit de repousser les fourrages vers les animaux, soit de retirer les refus en les convoyant en bout de bâtiment. - © CAN

Repousser les fourrages à l’auge
Cette pratique indispensable est à renouveler plusieurs fois par jour. L’exercice réalisé à la main, à l’aide d’un rabot ou d’une pelle, devient vite fastidieux.
Florian Brisard, éleveur dans l’Orne, a conçu et réalisé un outil qu’il a appelé « pneu repousse fourrage ». Il s’agit d’un pneu de tracteur sur lequel est fixée une jante axée sur une pièce métallique pincée par la fourche crocodile du tracteur. L’utilisation est simple. Il suffit de régler la hauteur du chargeur afin que le pneu frôle le sol. Ainsi, en avançant, le pneu repousse le foin et l’ensilage rapidement et sans effort.

Laurent Hamard, également éleveur dans l’Orne a élaboré un outil qui lui permet soit de repousser les fourrages vers les animaux, soit de retirer les refus en les convoyant en bout de bâtiment. La conception est simple. Il s’agit de 2 morceaux d’IPN soudés entre eux pour former un angle. La façon de fixer l’outil avec la pince  crocodile déterminera son usage.

L’approvisionnement en concentré de la désileuse : Rodolphe Cauchard, éleveur dans la Manche, a mis au point un système composé d’une cellule de stockage de concentré équipée d’une vis de vidange.
L’approvisionnement en concentré de la désileuse : Rodolphe Cauchard, éleveur dans la Manche, a mis au point un système composé d’une cellule de stockage de concentré équipée d’une vis de vidange. - © CAN

L’approvisionnement en concentré de la désileuse
Le chargement en fourrage grossier de la désileuse ou de la distributrice est toujours mécanisé. Par contre il n’en est pas de même pour les concentrés. Les éleveurs sont souvent amenés à les doser à l’aide de seaux qu’ils doivent remplir au sol ou à la trémie. Ils doivent ensuite vider les seaux au-dessus du bord de la désileuse. Cette opération répétée de nombreuses fois est souvent à l’origine de troubles musculo squelettiques.

Rodolphe Cauchard, éleveur dans la Manche a mis au point un procédé qui lui permet d’éviter ces manipulations éprouvantes.
Il s’agit d’un système composé d’une cellule de stockage de concentré équipée d’une vis de vidange. Le système d’ouverture et de fermeture de cette vis est relié à une minuterie. Un étalonnage à chaque livraison permettra de déterminer quelle sera la quantité de concentré délivrée en un temps défini.

Diversité des inventions
Ces quelques exemples démontrent, s’il était nécessaire, que les agriculteurs sont capables de trouver des solutions à leurs problèmes spécifiques.
Les concours Trucs et Astuces des années précédentes ont révélé l’extraordinaire diversité des inventions. Vous pouvez les découvrir sur le site des Chambres d’agriculture, sous l’onglet « emploi - formation », à la rubrique « Mieux vivre son métier ». Des vidéos tournées dans les exploitations illustrent ces astuces d’éleveurs.
www.chambre-agriculture-14.fr
www.chambre-agriculture-27.fr
www.chambre-agriculture-50.fr
www.chambre-agriculture-61.fr
www.chambre-agriculture-76.fr

Participez au prochain concours Trucs et astuces de Normandie !
Vous avez créé une astuce, détourné un objet qui vous fait gagner du temps ou qui a simplifié votre travail sur l’élevage. Partagez votre
astuce et tentez de remporter un week-end de détente ou de nombreux lots. Ce concours organisé par les Chambres d’agriculture de Normandie, Agrial et la MSA se déroule du 16 janvier au 31 mars.
En attendant, inspirez-vous en regardant les vidéos des astuces déjà primées sur les sites internet des Chambres d’agriculture de Normandie - rubrique « Mieux vivre son métier ».

Contact : celine.marochin@normandie.chambagri.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui