L'Agriculteur Normand 28 novembre 2017 à 08h00 | Par Solene Lavenu

La Cité de la Mer : premier voyage des agricultrices du Calvados

Grâce au soutien du Crédit Agricole, de la coopérative d'Isigny et de Groupama, 26 agricultrices ont pu se rendre à la Cité de la Mer. Un voyage organisé par la section des agricultrices de la FDSEA du Calvados.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© SL

Elles sont arrivées en parlant de prix du lait et de crise du beurre. Elles sont reparties avec le sourire aux lèvres et en évoquant leurs enfants ou petits enfants. Pari réussi donc pour la section des agricultrices de la FDSEA du Calvados. Jeudi 23 novembre, 26 femmes agricultrices montaient dans le bus, direction Cherbourg et plus précisément la Cité de la Mer. Le but ? Leur faire oublier le quotidien souvent difficile avec la gestion de la ferme, des enfants, de la maison (...) et « créer une bulle d'air pour souffler un peu » explique Nathalie Lepelletier, la présidente de la section agricultrices du Calvados. Dominique, Agnès, Catherine, Thérèse (…) avaient donc répondu en nombre à cette récréation et, pour la plupart, se sont inscrites dès la parution de l'annonce. La journée a donc commencé par un tour dans le sous-marin Le Redoutable. Visite des chambres, de la cuisine, mais également de toutes les salles moteurs et armement étaient au programme. Tout est compact, tassé dans les quelques m2 du sous-marin-. De quoi impressionner les agricultrices. « Il ne fallait pas être grand, dis donc ! Tu t'y vois toi, trois mois enfermé là-dedans, sans voir le jour ? » Les conditions de vie dans l'habitacle sont dures. Mais pas le temps de s'apitoyer, place à la visite de l'exposition du Titanic. Les rires commencent à se faire entendre, quelques blagues fusent. « Tu crois que Leonardo est caché quelque part ? »
Le timing est serré. Pas le temps de le chercher. Le restaurant attend déjà les demoiselles. Si Hélène, l'animatrice de la FDSEA, doit presser les foules vers les tables, les éclats de rire résonnent. On sent que la pression du quotidien commence à descendre. « On trouve de l'écoute, on revoit des connaissances ou en fait de nouvelles, c'est tellement agréable, » confie l'une des femmes. En effet, le repas se fait dans une ambiance conviviale, mais là encore pas le temps de s'attarder, c'est l'heure de l'animation « On a marché sous la mer ». Les agricultrices troquent leurs bottes pour les palmes. L'entraînement est intensif : apprentissage des signes de plongée, marche sur des planchers inclinés... Dirigé par le Capitaine Glass, digne descendant du Capitaine Némo, l'équipage d'agricultrices doit suivre le rythme. Et une fois parés, direction la capsule Hadalys  ! À bord du simulateur, les 26 femmes commencent une plongée virtuelle vers l’univers inhospitalier et mystérieux des grandes profondeurs ! Cachalots, volcans sous-marins et autres surprises créent une fois de plus fous rires et émotions. Les esprits se calment avec la dernière visite, celle de l'aquarium. « Ça détend tellement de regarder ce monde sous marin où tout semble calme. Oh oui, ça déstresse, » clament les visiteuses. Raies, requins, poissons aux couleurs des années 80 ou au nez proéminent font leur bonheur.
Mais c'est déjà l’heure de repartir. Enfin, avant un passage à la boutique des souvenirs. Agricultrices, mais femmes avant tout ! Au retour, finies les conversations sur les problèmes du quotidien, toutes ont le même discours : « il faut recommencer des journées comme celles-ci ». L'appel est entendu, Nathalie a déjà en tête un voyage à Rungis. Et toutes y tiennent, elles remercient les trois partenaires qui ont rendu cette journée possible : Groupama, le Crédit Agricole et la Coopérative d'Isigny-sur-Mer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui