L'Agriculteur Normand 18 avril 2006 à 00h00 | Par e.charon

La population agricole vieillit - 70 000 hectares à transmettre

En 2000, le département comptait 38% de chefs d’exploitation professionnels de 50 ans et plus. Quel avenir pour les structures ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au recensement agricole de 2000, la Manche avait 38 % de chefs d’exploitations professionnelles de 50 ans et plus. Ce taux la mettait dans ce domaine au 40ème rang des départements. La moyenne française était de 36 %. Les écarts entre départements allaient de 26 % pour la Vendée,à 62 % pour les Hauts-de-Seine. Les départements de l’Ile de France et ceux de son pourtour, les départements des bords de la méditerranée, présentaient les plus fortes proportions de classe de 50 ans et plus, avec des taux supérieurs à 45 % du total. A contrario, les départements voisins de la Manche, ceux de Bretagne et du sud des Pays de Loire, ceux du sud du Massif Central, de la Franche Comté, avaient les plus faibles pourcentages de chefs âgés : moins de 30 % de l’ensemble.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui