L'Agriculteur Normand 10 octobre 2018 à 10h00 | Par J. Pertriaux

La Région en visite au Robillard

Le vice-président de la Région chargé des lycées s’est rendu au Robillard, lundi 8 octobre. Bertrand Deniaud a visité l’exploitation agricole, la salle de classe du futur, l’internat et le self.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bertrand Deniaud (à droite) au côté de Claudine Leguen. Lors de leur visite de l’exploitation agricole, une classe de 2de professionnelle apprenait à boucler les veaux. DR
Bertrand Deniaud (à droite) au côté de Claudine Leguen. Lors de leur visite de l’exploitation agricole, une classe de 2de professionnelle apprenait à boucler les veaux. DR - © JP

lll Lundi 8 octobre, Bertrand Deniaud, vice-président de la Région chargé des lycées, a visité l’établissement du Robillard. Sa venue s’inscrit dans une tournée des 156 lycées normands, que l’élu souhaite visiter avant la fin de son mandat. Il a d’abord rencontré des élèves de 2de, 1re et terminale. Il leur a présenté les actions mises en place par la Région : « nous sommes présents de la couche de peinture jusqu’au matériel informatique en passant par les lits de l’internat et les transports ». Bertrand Deniaud leur a aussi parlé du dispositif Normandie langues : celui-ci offre la possibilité aux élèves de 2de de passer une semaine à parler anglais, tout en vivant dans un lycée normand. « Des assistants anglophones vous encadrent, vous faites des visites de sites, de la cuisine et du sport en anglais. C’est gratuit pour vous car financé par la Région. Je vous encourage à vous inscrire ! »

Remplacer la pompe à lisier
Claudine Leguen, proviseure, l’a ensuite conduit vers l’exploitation agricole. « Nous sommes en système tout herbe, 70 vaches Normandes, en lait AOP, 360 000 l de droit
à produire pour un lait vendu 423 €/1 000l », détaille-t-elle. François Humeau, directeur de l’exploitation, a pris le relais : « nous devons changer la pompe de la fosse à lisier. Avant, nous avions une capacité de stockage de trois semaines l’été, mais maintenant nous n’en avons plus qu’une ». La Région, propriétaire des murs, devrait remplacer la pompe au printemps.

50 % de local
Une partie du lait produit est consommé par les élèves. « Nous approchons 50 % de produits locaux servis à la cantine, s’est réjouie Claudine Leguen. Une carte mentionne les producteurs avec lesquels nous travaillons. Ils sont une quinzaine. » Un bon point pour l’établissement car la Région vise 80 % de produits locaux dans les cantines, dans le cadre du plan Je mange normand dans mon lycée.
La question des chambres individuelles à l’internat a également été abordée. « Nous allons rénover l’internat en 2019 », a informé Claudine Leguen. Le lycée du Robillard devrait aussi améliorer la sécurisation des locaux, refaire les réseaux d’évacuation des eaux et la voirie. Bertrand Deniaud a salué « un très beau cadre de travail ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui