L'Agriculteur Normand 17 juillet 2019 à 13h00 | Par E. Desillière

Le Département du Calvados et la Chambre d’agriculture renouvellent leurs vœux

Jean-Léonce Dupont, président du Conseil départemental et Jean-Yves Heurtin, président de la Chambre d’agriculture du Calvados, ont signé une convention pour le maintien d’une agriculture dynamique, innovante et durable, mercredi 10 juillet 2019, à Bénouville.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Léonce Dupont, président du Département du Calvados et Jean-Yves Heurtin, président de la CA 14. Le montant de la subvention versée à la Chambre d’agriculture du Calvados pour mener à bien des actions ciblées s’élève à 82 000 €.
Jean-Léonce Dupont, président du Département du Calvados et Jean-Yves Heurtin, président de la CA 14. Le montant de la subvention versée à la Chambre d’agriculture du Calvados pour mener à bien des actions ciblées s’élève à 82 000 €. - © ED

Le Département et la Chambre d’agriculture du Calvados poursuivent leur partenariat en faveur des agriculteurs du territoire. Jean-Léonce Dupont, président du Conseil départemental et Jean-Yves Heurtin, président de la CA 14, ont renouvelé, mercredi 10 juillet au château de Bénouville, une convention articulée autour du maintien d’une agriculture dynamique, innovante et durable dans le département. Le montant de la subvention versée à la Chambre d’agriculture du Calvados pour mener à bien des actions ciblées, qui seront déployées au cours de l’année. Il s’élève à 82 000 €. « En dehors de ce partenariat, le Département nous aide également sur l’aspect sanitaire, un point important puisque ce dernier affecte la performance des exploitations et, par conséquent, le revenu des agriculteurs. Le Conseil départemental est également le premier financeur d’Agri’Aide, un dispositif mis en place par la Chambre d’agriculture pour accompagner de façon discrète et pertinente les agriculteurs en difficultés dans leur structure », rappelle Jean-Yves Heurtin.

Crainte du Mercosur

Le partenariat s’inscrit au cœur des objectifs de la politique agricole départementale, comme la valorisation de l’agriculture locale et des circuits courts.
Un sujet qui pose des questions, quelques jours après la signature d’un accord de libre-échange entre l’Union européenne et les pays du Mercosur. « J’ose espérer que les experts sanitaires contrôleront bien la qualité des produits importés, pour qu’on ne se retrouve pas avec des denrées qui ne respectent pas les contraintes de production des agriculteurs français. Je suis pour tous les accords, à condition qu’ils soient équilibrés et justes », insiste Jean-Léonce Dupont.

Vers le zéro glyphosate

Comme les années précédentes, les actions que la Chambre d’agriculture devra mettre en place reposent principalement sur l’accompagnement personnalisé des exploitants dans le cadre de bilans de compétence ou de diagnostics de faisabilité de circuits courts ; l’organisation de l’offre locale de produits agricoles pour la restauration scolaire ; la mise en place de temps d’échanges entre exploitants et élus locaux pour faciliter l’appropriation, par ces derniers, des enjeux agricoles et connexes. Cette année, le Département proposera également une liste d’équipements agricoles inférieurs à 10 000 €
subventionnables, « afin d’accompagner les exploitants du Calvados vers le zéro glyphosate », conclut
le président du Conseil départemental.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui