L'Agriculteur Normand 17 septembre 2014 à 08h00 | Par T.Guillemot

Le ministre de l’Intérieur sécurise la Ferme Manche

Entouré notamment de Pascal Férey (président de la chambre d’Agriculture de la Manche) et de Sébastien Amand (président de la FDSEA de la Manche), Bernard Cazeneuve (ministre de l’Intérieur) a signé ce vendredi, dans le cadre de la foire de Lessay, la convention Vigi Agri Manche. Il reviendra dans quelques semaines en mesurer les modalités d’application.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© TG)  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG

"Nous escomptons de ce plan, auxquels s’ajoutent d’autres dispositifs (amélioration de la surveillance, processus de renseignements, mobilisation de la police scientifique et technique...), améliorer l’élucidation et diminuer le nombre de cambriolages. C’est tout l’objectif de la convention que nous venons de signer”. Bernard Cazeneuve a rassuré son fief de l’intérieur. Sur ses terres manchoises, entre convivialité avec le monde rural et fermeté vis-à-vis d’une nouvelle forme de délinquance grimpante, il a tapé du poing sur la table.

Je reviendrai
Et à n’en pas douter, le ministre de l’Intérieur attend des résultats. “Je reviendrai avant la fin de l’année, visiter une ou deux exploitations du département, pour constater les conditions dans lesquelles cette convention a été mise en œuvre, mesurer les résultats au regard des objectifs qu’elle porte”. Fin de citation.
Du côté des professionnels, on se félicite de cette prise, à bras-le-corps, d’une problématique qui provoque stress et pertes économiques. Pour illustrer le phénomène, du 1er janvier au 31 juillet 2014, la gendarmerie de la Manche a enregistré 116 vols sur des exploitations agricoles contre 102 sur la même période 2013. Soit une augmentation de 13,75 %, sans compter ceux qui n’ont pas fait l’objet de dépôt de plainte, la plupart des vols ayant été commis sans effraction.

La jouer collectif
Erreur indique la gendarmerie : “pour nous permettre de cerner au plus près cette délinquance en recrudescence, le dépôt de plainte est indispensable”.
A travers Vigi Agri Manche, c’est une démarche collective qui est priorisée. “La sécurité repose en grande partie sur le développement de partenariats actifs entre les agriculteurs et les services de l’Etat qui en ont la charge. Il convient d’apporter ensemble, sur la base d’une adhésion librement consentie, la meilleure réponse à ces préoccupations et de développer l’échange des informations relatives à la sureté. Une diffusion rapide de l’alerte constitue un moyen efficace de prévention tout comme l’information circonstanciée sur un phénomène ponctuel en permet une meilleure appréhension”, insiste-t-on du côté des pouvoirs publics.
Placé sous l’autorité de la chambre d’Agriculture, Vigi Agri Manche doit permettre d’informer les agriculteurs des faits délictuels qui surviennent dans leur secteur dans les meilleurs délais afin qu’ils puissent prendre des mesures pour s’en prémunir et que la Ferme Manche s’endorme plus sereinement sur ses deux oreilles l’été prochain.

Le ministre et les produits normands
“Il y aura, à Paris le 6 novembre, une grande réunion des ministres de l’Intérieur de l’UE et d’autres pays comme la Turquie et le Maroc. Ce sera l’occasion de leur faire découvrir les meilleurs produits de la gastronomie normande. Je proposerai que les représentants du monde agricole et agroalimentaire viennent présenter ces produits eux-mêmes”.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui