L'Agriculteur Normand 10 décembre 2019 à 16h00 | Par T.Guillemot

Le secoueur en continu est dans le verger

Le premier secoueur à pommes en continu est en service dans une Cuma de l’Eure. Une technologie prometteuse qui ouvre des horizons nouveaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© TG

lll Ingénieur de formation et après 4 années passées chez SFM Technologies (entreprise spécialisée dans le matériel arboricole), Pierrick Masse vient de monter sa propre entreprise : MECA-POM. En collaboration avec une entreprise spécialisée en chaudronnerie et une autre en hydraulique agricole et TP (Travaux publics), il a créé de toute pièce un secoueur à pommes en continu.

En continu et en délicatesse
« L’intérêt, c’est le secouage en continu. Le tracteur roule entre 0,5 à 3 km/h sans s’arrêter à chaque arbre, explique Pierrick. Second avantage, le secoueur est réglable de façon à être très délicat avec le pommier afin de minimiser la chute de feuilles ou de bouquets». Le principe de fonctionnement est très simple : une tête de secouage reliée par un parallélogramme permet d’approcher le pommier. Dans un second temps, un jeu de roues en fonte avec bande souple se met en mouvement par l’intermédiaire d’un embiellage et génère une vibration sur le tronc. « Seules les pommes à maturité tombent. On peut donc, avec cette technologie et dans un laps de temps très court, secouer l’équivalent d’un camion ».

Plusieurs chantiers dans la journée.
C’est une Cuma de l’Eure qui vient d’acquérir le premier exemplaire. Du côté de ses adhérents, on apprécie que le secoueur puisse exécuter plusieurs chantiers dans la journée.
D’un poids dépassant la tonne, la machine (entrainée par la prise de force du tracteur) suppose une puissance de traction de 75 à 80 cv. Elle s’adresse aux Cuma, aux entrepreneurs de travaux agricoles et aux producteurs disposant d’une trentaine d’hectares minimum. Mais on ne s’interdit rien du côté de MECA-POM. Il faut compter 25 000 e en entrée de gamme mais après, « c’est à la carte. On va s’adapter à la demande du client, assure Pierrick Masse en soulignant : nos outils sont conçus avec des matériaux nobles, comme par exemple des aciers à haute résistance mécanique, et toujours selon des concepts à haute valeur ajoutée  Rendez-vous sous le pommier pour une prochaine démonstration.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous