L'Agriculteur Normand 05 août 2015 à 08h00 | Par Sandrine Bossière

Les chouettes se réveillent ce samedi

Le festival « Réveillez les chouettes » s’installe pour la 3ème année à Sauxemesnil, commune du Nord Cotentin le 8 août prochain où quatre concerts sont proposés. Mais la veille, le parrain, Peter Von Poehl, sera présent pour la diffusion du clip que les élèves du lycée Cornat de Valognes ont réalisé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SB

Entre Dominique Jean, organisatrice du festival “Réveillez les chouettes” et Peter Von Poehl, artiste suédois, la passion de la musique est une évidence. Pour les deux, l’école leur a permis de s’épanouir au travers de cet art. “J’ai eu un instituteur qui commençait la journée, après nous avoir fait raconter ce que nous avions fait la veille, par chanter” se rappelle avec émotion Dominique Jean. Pour Peter Von Poehl, c’est à l’école également qu’il a découvert la musique. « On pouvait jouer d’un instrument dans un orchestre. Et la ville sponsorisait les jeunes qui voulaient créer leur groupe. Cela a été fondamental pour moi » raconte-t-il. C’est dire si l’école a été un moment clé dans leur éveil musical. Pas étonnant que leurs chemins se soient croisés pour participer ensemble à un festival de musique.

Un petit papillon
Toute petite, Dominique Jean avait dans un petit coin de sa tête la création de concerts. « J’ai grandi avec la musique » se souvient la jeune femme. Elle a été bercée par Georges Brassens, Maxime Leforestier, Claude François et bien d’autres. Et malgré des études de sciences de l’éducation, elle avait envie de toucher du doigt le métier d’assistante de production. Ce que lui a permis de faire la connaissance du directeur du zénith, Serge Langeois. « Si tu m’avais dit que tu voulais être chanteuse, je t’aurai dit que tu avais une chance sur un million. Maintenant, en bossant, devenir assistante de production, tu peux y arriver » lui avait dit en 1998 le spécialiste de l’univers artistique. Elle n’a jamais baissé les bras, ce qui l’a conduit à gérer 80 personnes lors de la tournée de la comédie musicale de Notre-Dame-de-Paris. Elle s’est formée au monde du spectacle, de la production en ne lâchant jamais son idée initiale : faire des concerts mais chez elle, à Sauxemesnil. « Je veux faire un petit papillon » sourit-elle, un petit Papillon de nuit, festival qui se déroule à la Pentecôte à Saint-Laurent-de-Cuves, commune rurale du sud Manche de 500 habitants. Là, c’est au nord de la Manche qu’elle assoit son festival, en s’appuyant sur une équipe de 80 bénévoles. « L’année dernière a été une révélation » assure Dominique Jean parce que l’équipe qui l’entoure a pu rencontrer le parrain qui était en l’occurrence Liz Cherhal.

Un parrain suédois
Pour la 3ème édition, c’est Peter Von Poehl qui sera le parrain, le plus français des musiciens suédois. Une nouvelle fois, Dominique Jean a associé un projet culturel au festival avec une classe de jeunes. Et ce sont les ados du lycée Henri Cornat de Valognes qui se sont lancés dans l’aventure. Ils n’avaient pas un artiste avec eux, mais deux. Peter Von Poehl est venu avec un ami caennais, Thomas Aufort, réalisateur. Ensemble, ils ont créé un clip sur un titre de Peter Von Poehl. Une création qui sera diffusée le 7 août prochain au cinéma Le Trianon à Valognes. Là encore, une relation particulière avec les lycéens et les bénévoles se sera installée.
Les bénévoles ont un rôle essentiel dans l’organisation de ce festival. Certes, c’est le projet de Dominique Jean, la petite fille de la commune. Mais derrière elle, beaucoup de gens de Sauxemesnil y ont pris part. « Toute seule, je n’arriverai à rien » note la jeune femme. « Il y a quelque chose de possible en mobilisant les énergies» assure-t-elle. Et c’est ainsi qu’un festival peut se dérouler dans cette petite commune de 925 habitants. Parmi les bénévoles, les agriculteurs font partie de l’équipe. A l’image de Jean-Paul Foulon qui a fourni les balles de foin et la bâche pour reproduire une chouette XXL dans un champ afin d’alerter les automobilistes. Avec le concours de Jérôme Aliot et Daniel Leredde, la chouette a pris forme. «Elle a même deux petites oreilles » s’amuse Dominique Jean. Le moindre détail n’a pas été laissé au hasard. Preuve que nombreuses sont les personnes qui aujourd’hui s’approprient le festival. Une récompense pour la cheville ouvrière de ce rendez-vous musical.

Demandez la programmation
Vendredi 7 août : soirée avec Peter von Poehl. Soitrée, parrain
de la 3e édition,  en partenariat avec le cinéma Trianon,
en présence de Thomas Aufort réalisateur et Fabien DDrugeon, directeur de la photographie.
Diffusion du clip écrit et réalisé par les élèves du lycée Henri Cornat. Film Ladygrey d’Alain Choquart. Set musical
de Peter von Poehl.
Samedi 8 août : Concerts avec Grimace, The Hits, Barcella, Mellino.
Renseignements et billetterie à l’Office de tourisme
intercommunal Cœur Cotentin 02 33 40 11 55 ou 02 33 52 21 65
Tarifs : plein 13 €, réduit 7 €. Gratuit pour les moins de 10 ans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui