L'Agriculteur Normand 27 septembre 2010 à 12h17 | Par e.charon

Lycée agricole de Coutances - La FD Cuma et ses partenaires jouent la sécurité

Dire que le lycée agricole de Coutances a vécu à l’heure de la sécurité, vendredi dernier, s’avère un euphémisme.Pas moins de sept ateliers ont présenté à quelques 300 visiteurs, dont de nombreux étudiants, toutes les facettes de la vigilance en agriculture, souvent liées à un meilleur confort de travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux
Le parc de contention, indispensable pour le rassemblement ou encore le tri des animaux - © EC

Pas de doute, il y en avait pour tous les goûts, à commencer par la classique, mais indispensable contention des animaux à la pâture. Le type de parc présenté permet de rassembler, embarquer ou trier les animaux en toute sécurité et rapidement. “On peut, avec un cornadis et une barrière de soins soigner les vaches au champ pour un problème de boîterie par exemple”. Du côté du stand du GDS, on évoquait d’ailleurs les soins infirmiers donnés par les éleveurs, alors que la “piscine” de soin des bovins attirait le regard des visiteurs. Il est vrai que ce type de matériel est encore assez rare en France mais les premiers essais sont prometteurs, notamment en cuma. Elle se substitue aux méthodes habituelles de relevage par pince et tracteur, avec des avantages indéniables.

La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui