L'Agriculteur Normand 22 mai 2011 à 18h54 | Par e.charon

Maïs et blé dans la Manche - "De l'eau dans les quinze jours, sinon..."

Jean-Michel Debesne, producteur laitier au Val saint-Père, à quelques encablures d'Avranches l'annonce fort et clair. "Pour le moment, les maïs en sont encore au stade racinaire. Les blés tiennent la route, mais pour peu de temps. Je suis pourtant inquiet. S'il ne pleut pas dans les quinze jours régulièrement, toutes les récoltes seront pénalisées". Jean-Michel surveille donc la météo chaque jour, d'autant plus que sur son système d'exploitation, le maïs est la base de la ration des laitières".

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Michel Debesne, producteur laitier dans le sud-Manche, voit peu à peu ses pâtures griller; Il est inquiet pour ses maïs, orges et blés.
Jean-Michel Debesne, producteur laitier dans le sud-Manche, voit peu à peu ses pâtures griller; Il est inquiet pour ses maïs, orges et blés. - © ec

Le manque d'eau a pourtant commencé à frapper les exploitations, qu'elles soient laitières ou allaitantes. "Certains exploitants vendent leurs animaux (génisses) ou renoncent à les finir pour économiser les stocks".


La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui