L'Agriculteur Normand 26 juin 2012 à 18h30 | Par B. Wattel

Manche - Paille : les précommandes sont ouvertes

La FDSEA souhaite reconduire les achats de paille dans l’Eure en 2012. Le point avec Gilbert Michel, vice-président et chargé du suivi de l’opération.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VM
Après un début d’année 2011 où l’on craignait sur l’approvisionnement en paille tant en volume qu’en prix, quels sont les objectifs pour l’opération     2012 ?
Fort heureusement la campagne 2012 s’annonce pour l’instant sous de meilleurs auspices que 2011. Toutefois, le département de la Manche est traditionnellement acheteur de paille et les évènements de cet hiver dans le grand Est de la France (gel) ou en Espagne pourraient tendre le marché. Notre objectif est donc toujours de répondre aux besoins des agriculteurs de la Manche et d’éviter une spéculation abusive sur le prix de la paille.

Est-ce que le prix a été fixé pour 2012 ?
Non. Nous attendons de voir comment s’établira le marché actuel pour positionner l’offre de la FDSEA en terme de prix. En revanche, nous avons besoin de connaître maintenant le levier dont nous disposerons sur le volume. J’invite toutes les personnes intéressées à se préinscrire auprès de la FDSEA.

L’opération est-elle destinée à se pérenniser ?
C’est bien notre intention. En plus de son rôle directeur sur le prix de la paille dans le département, l’idée est d’évoluer à terme vers un échange paille/matière organique entre l’Eure et la Manche.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui