L'Agriculteur Normand 05 novembre 2014 à 08h00 | Par e.charon

Mobilisation nationale, 200 agriculteurs dans la Manche

200 agriculteurs, de toutes les filières, ont contrôlé les sites de restauration hors domicile mercredi avec de nombreuses surprises. Dans la foulée, une vingtaine de remorques remplies de légumes et déchets agricoles ont été déversées devant la DDTM, à st-Lô.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La FDSEA et les JA ont effectué de nombreux contrôles dans la restauration hors domicile à Saint-Lô.
La FDSEA et les JA ont effectué de nombreux contrôles dans la restauration hors domicile à Saint-Lô. - © ec

Dès 10 h mercredi matin, les agriculteurs de la FDSEA et des JA ont commencé à inspecter les sites de restauration hors domicile et des GMS sur Saint-Lô. Dans le même temps, des légumiers bennaient quelques remorques devant la MSA de Valognes, alors que leurs collègues d'Avranches s'occupaient du centre des impôts. Dans l'après-midi, 200 agriculteurs environ manifestaient leur colère devant la DDTM, alors qu'une vingtaine de tracteurs déversaient leurs déchets. Pour Jean-Hugues Lorault, président des JA, et Sébastien Amand, président de la FDSEA, "nous sommes à un tournant. L'agriculture manchoise est la première activité économique du département, les élus doivent nous entendre. Surcharges administratives, distorsions fiscales et sociales avec les autres pays européens, sans oublier des contraintes environnementales, nous n'en pouvons plus".


A noter que lors de leurs contrôles, la FDSEA et les JA ont eu quelques surprises, notamment au Conseil Général de la Manche où ils ont, notamment, trouvé dans les cuisines de la crème liquide belge. Dans les grandes surfaces ou les enseignes de restauration rapide, quelques aliments français, mais bien souvent de l'agneau d'Uruguay, des légumes belges ou encore des abricots chinois.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui