L'Agriculteur Normand 06 août 2019 à 14h00 | Par Julie Pertriaux

Moisson 2019 : un (très) bon cru

Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l'avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l'Orne. Le point moisson du lundi 5 août.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © TG

llll Alain Datin, directeur D2N
« La collecte de blé se termine, il reste à ce jour (lundi) encore deux journées de travail dans le nord du Calvados et dans le nord de la Manche. Cette année, nous avons réalisé une grosse collecte : + 20 % de blé et d'orge par rapport à N-1. On se rapproche de 2015 en matière de références. Les poids spécifiques ont légèrement baissé après les pluies de la semaine dernière, mais nous restons à 79,5 kg/hL
de moyenne. Ce qui, pour les départements de l'ex-Basse-Normandie, est très bien. La moyenne des taux de protéines est de 11,3 %. C'est aussi très correct. On constate un peu d'hétérogénéité dans le nord de Caen et dans le secteur de Villers-Bocage où on a du mal à atteindre les 11 %. Les indices de Hagberg sont bons. Tout ce qui a été livré en blé meunier est correct. La moyenne de rendements est de 85 - 90 qtx/ha. Ce qui est déjà élevé dans nos secteurs avec une qualité qui reste très bonne. Il reste encore un peu de colza, mais je confirme ce que je disais la semaine dernière : les rendements sont bons, compris entre 40 et 45 qtx/ha, le sud de Caen est plus hétérogène, entre 30 et 45 qtx/ha. »

llll Stéphane Carel, directeur de la Coopérative de Creully
« La moisson des céréales à paille touche à sa fin dans la zone de collecte de la coopérative. 90% à 95 % des blés ont été moissonnés depuis la semaine dernière avec un pic d'activité lors de ce premier week-end d'août. Les bons rendements se confirment, avec la satisfaction de voir les critères qualités se maintenir aux niveaux du début de moisson au-dessus de 79Kg/hL de PS et 14% d'humidité, même si cette dernière est supérieure au premier jour de collecte de cette année. Concernant le taux de protéines, malgré des résultats hétérogènes, la moyenne des volumes collectés dépasse les 11%, valeur seuil importante pour la commercialisation. L'avancée de la moisson des orges de printemps a vu une amélioration du taux de protéines qui dépasse désormais 10%, ce qui devrait permettre une commercialisation plus aisée. En colza, les rendements se confirment autour de 40 à 42 qtx/ha, alors que la moisson est réalisée à 95 %. Au global, pour l'ensemble des produits, les qualités livrées cette année sont bonnes. Toutefois nous resterons vigilants dans les prochains jours en fonction des évolutions climatiques sur les derniers volumes à collecter. Il reste donc à attendre le retour de conditions climatiques favorables pour finir l'ensemble de la récolte, dont les féveroles où tout reste à faire. »

llll Jean-Hugues Colas, responsable achat collecte Agrial
« Nous avons avancé de 20 % la collecte par rapport à la semaine dernière. Près de 90 % des blés sont moissonnés, sauf dans la Manche où il en reste un peu plus. D'ici deux semaines, tout sera fini. La tendance se maintient : la moisson est très bonne par rapport à l'année dernière. Les rendements se confirment à un très bon niveau, avec une hausse davantage marquée dans les terres à faible potentiel. Les bonnes terres ont eu une progression de rendements plus limitée, mais les résultats restent très honorables. Les PS et les protéines sont corrects, au-dessus de la norme. Les taux d'humidité sont un peu plus importants dans le nord du Calvados et dans la Manche, mais restent en dessous de la norme qui est de 15 %. Nous n'avons pas de gros chantier de séchage à prévoir. En colza, les rendements sont moins mauvais que ce que l'on pensait. Selon les estimations terrain, ils oscillent entre 25 et 40 qtx/ha, avec une moyenne de 30-35 qtx/ha. Ce bon niveau de moisson augure une belle campagne de commercialisation. »

llll François Parret, responsable régional Basse-Normandie des Établissements Lepicard Agriculture
« La moisson est quasi terminée depuis ce week-end, à part quelques zones plus tardives comme le bessin. Les rendements en blé sont confirmés : ils sont corrects dans notre zone, avec une grosse moyenne autour de 90 qtx/ha. La qualité se maintient aussi. La moyenne des poids spécifiques est de 79,5 kg/hL, au-dessus de la norme. Celle des taux de protéines est autour de 11 %, tout juste dans la norme.
L'hétérogénéité des colzas se vérifie aussi : rendements compris entre 20 et 45 qtx/ha et une moyenne de 35 qtx/ha. Tout est quasiment fini. Globalement, nous pouvons dire que cette moisson est un bon cru avec de la qualité, ce qui s'annonce favorable pour l'export. »

llll Florian Baloche, président directeur Appro Vert
« La moisson se termine aujourd'hui lundi. Il reste quelques hectares de blé et de colza mais 95 % de la collecte sont faits. On reste dans la même ligne de résultats que la semaine dernière. En blé, c'est bon à très bon. On estime à + 20 % de collecte cette année. Les poids spécifiques ont une moyenne de
78 kg/hL. Si certains PS ont un peu baissé dans des parcelles versées, le travail d'allotement nous permettra d'avoir une belle qualité pour l'export. Le taux de protéines est à 11 % de moyenne. Les indices de Hagberg sont bons. Nous réalisons des tests spécifiques de valeurs boulangères pour capter les blés de meunerie sur le marché intérieur français. 2019 est un très bon millésime.  En colza, l'année est correcte. Certaines parcelles étaient très belles visuellement mais elles ont déçu en rendement. On les pensait à 50 qtx/ha. Elles sont à 40 qtx/ha. En moyenne, nous sommes autour de 35-40 qtx/ha. La moisson se termine bien, sans coupure climatique franche. Maintenant, nous devons caler la logistique pour opérer idéalement. Des blés sont stockés à l'extérieur, car les sites sont saturés. Il y a des flux importants à bouger, et vite avant que la météo ne se dégrade. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Denis (85) | 06 août 2019 à 17:34:37

Ah enfin les fermages ne devraient pas baisser encore cette année. A moins que les faibles résultats (attendus) en maïs pour cause de sécheresse, viennent doucher cet espoir. IL faut peu de chose parfois.. Mais heureusement les impôts fonciers vont diminuer aussi..

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui