L'Agriculteur Normand 24 avril 2019 à 16h00 | Par T.Guillemot

Motin Frères (Courcy-50) a ouvert ses portes avec succès

Gros succès pour l’opération «portes ouvertes» organisée par Motin Frères les 5, 6 et 7 avril à Courcy (50).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arthur Mestre (adjoint de direction chez Motin Frères) et Grégory Fourmont (responsable des ventes chez Valtra). Au niveau local comme au niveau national, on confirme une bonne tenue du marché des équipements agricoles. « Le marché ne freine pas. En lait, il est reparti depuis 1 an 1/2 et en céréales, ça repart ». Un contexte de bon augure pour la série A de Valtra taillée pour les zones d’élevage et pour le maraichage avec sa petite taille et sa boite lente (32-32). DR (© TG)  © TG  © TG  © TG

L’occasion pour les nombreux visiteurs de découvrir la nouvelle gamme Valtra série A. «Elle a été présentée au SIMA et nous la faisons désormais découvrir en région. C’est une gamme parfaitement adaptée aux zones d’élevage», insistent Grégory Fourmont et Eloi Blot, respectivement responsable vente et marketing chez le tractoriste Finlandais.
Dans le détail, les Valtra A104 et A114 bénéficient d’une nouvelle transmission semi-powershift 16x16 ou 32x32 à quatre rapports sous charge, entièrement robotisée. Outre le passage manuel des rapports sous charge, le constructeur propose deux modes de passage automatique des rapports sous charge, Auto 1 à 1 650 tr/min et Auto 2 à 2 050 tr/min : robotisé, le passage des gammes reste piloté par le chauffeur depuis un bouton sur le pommeau.
Ces tracteurs disposent également en option d’un relevage et d’une prise de force frontale, mais également d’une cabine à suspension mécanique. Ajoutons un nouveau tableau de bord, depuis lequel le conducteur peut régler la sensibilité de l’inverseur (10 niveaux), ainsi que la sensibilité du passage des rapports sous charge (10 niveaux). Il peut également paramétrer deux rapports sous charge différents en marche avant et en marche arrière.
Valtra annonce par ailleurs l’arrivée d’une suspension pneumatique de pont avant sur la série N, héritée de la série T. Composée d’un seul gros poumon (contre deux petits sur les T4), elle travaille de concert avec la suspension de cabine et offre un débattement de 50 mm et une oscillation de 10 degrés. Cet équipement sera disponible au printemps sur le N174 et à l’automne pour les N134 et N154. Enfin, les séries N, T et S disposent d’une motorisation répondant à la norme antipollution phase V, intégrant FAP à régénération passive (régénération active uniquement au moment des vidanges en atelier toutes les 600 heures) et SCR (+ EGR sur la série S), pour les modèles à partir de 170 ch. L’échappement a été redessiné et procure une plus grande visibilité. L’accessibilité a été améliorée et le volume de stockage d’outils accru sur la série S.
En outre, un second écran tactile est proposé sur les modèles N, T et S SmartTouch. Pouvant être placé où l’on veut dans le poste de conduite, il sert au pilotage des outils isobus, au guidage, aux options de gestion de parcelle ou comme écran de caméra. Ce même écran est dorénavant proposé au catalogue des séries N et T Active ou Hitech, afin d’apporter la technologie Smart Farming sur des tracteurs plus simples.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui