L'Agriculteur Normand 16 décembre 2014 à 08h00 | Par T.Guillemot

"Normandie-Paris : à la rencontre de vos papilles" : pari gagné

"Normandie-Paris : à la rencontre de vos papilles". A l'heure de boucler ce journal (ndrl : mardi soir), l'opération n'était pas terminée mais aux 2/3 d'un périple St-Lô-Paris, le capital sympathie et médiatique n'avait pas cessé de croître.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© TG)  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG  © TG

St-Lô/Paris - Paris/St-Lô. Un peu plus de 600 km qu'une poignée de conducteurs manchois a avalé sans rechigner. Le défi n'est ni technologique ni sportif, mais, économico-culturel. L'agriculture ne fait-elle pas partie de l'ADN, donc de la culture régionale ? "Si" ont répondu les consommateurs sondés sur les marchés de terroir d'un jour installés à Caen (lundi matin) et Evreux (mardi matin. "Un défi économique aux enjeux considérables pour l'emploi, l'environnement, la santé (...)" ont insisté en coeur Sébastien Amand et Jean-Michel Hamel, respectivement président et secrétaire général de la FDSEA Manche, pilotes de cette opération communication. "Il s'agit de mettre en avant toutes les productions de la région et de véhiculer une image positive de l'agriculture. L'approche se fait selon deux axes majeurs : la défense des emplois de l'agriculture et de l'agroalimentaire et la qualité des produits de la Normandie" soulignent les porteurs du projet. Il n'y avait certes pas foule, lundi matin à Caen, mais rien d'anormal cependant pour un début de semaine. La presse locale et régionale a cependant parfaitement joué son rôle de caisse de résonnance. Il le fallait sans doute pour faire passer le message aux élus locaux très discrets.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui