L'Agriculteur Normand 18 octobre 2010 à 10h32 | Par e.charon

Optimisation des bâtiments d'élevage - Jouer la carte des économies

Au gaec Boullot, situé à Guilberville, non loin de Torigni sur Vire, les chiffres sont clairs. « En raisonnant sur la rénovation du bâtiment « vaches laitières » en logettes, l’atelier « veaux », la fosse et la salle de traite, ce sont plus de 140 000 euros d’économie qui ont pu êtres réalisés » explique Béatrice Beaunieux, directrice d’Actis-Environnement, filiale du CER Manche. Les trois associés (Annie, Olivier et Sébastien Boullot) ouvriront leurs portes le 2 novembre, au même titre que le gaec du Manoir d’Aubigny (Ponts/Avranches), le 26 octobre ou le gaec Houyvet (Canville la Roque), le 28 octobre, pour montrer toute leur installation et prouver que l’on peut faire de sacrées économies en optimisant son bâtiment.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Boullot (au centre), l’un des associés du gaec, “Notre priorité ? La gestion du temps au quotidien, d’où la décision de monter un roto de 20 places en traite intérieure ».
Olivier Boullot (au centre), l’un des associés du gaec, “Notre priorité ? La gestion du temps au quotidien, d’où la décision de monter un roto de 20 places en traite intérieure ». - © EC

Sur le site de la « Merrerie », là où se déroulera une des portes ouvertes, la stabulation existante a été gardée, mais rallongée et aménagée en logettes (110 places) pour 144 000 euros (agrandissement, racleur, tubulaire, logettes, DA C et tapis). Dans le même temps, une pré fosse était construite avec pompe hacheuse pour envoi dans la fosse aérienne, une originalité à découvrir, pour 93 000 euros. La création du bloc-traite, comprenant un  roto de 20 places (traite intérieur) a coûté 223 800 euros tout compris, notamment le pré refroidisseur. Côté  veaux, on a, à aussi, innové avec une nurserie constituée « d’igloos » collectifs, permettant d’optimiser le bien-être animal (coût 32 000 euros) et d’abaisser le taux de mortalité à 5% ! Dernier investissement, les silos pour 28 000 euros.

La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui