L'Agriculteur Normand 28 novembre 2012 à 14h03 | Par T.Guillemot

Orne - Gillot Fléchard passe au triple prix : pour faire du véritable camembert de Normandie ?

Réaction de Jean Turmel, président de la section lait de la FRSEA

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J. Chabanne

"Dans une lettre datant du 9 novembre, l'entreprise Gillot Fléchard informe ses producteurs qu'elle va modifier la façon de les payer. Jusqu'alors, elle réussissait à les payer selon les indicateurs de marché publiés par le CNIEL pour le volume historique.
Mais aujourd'hui, elle n'est pas en mesure de valoriser les volumes en dépassement de la référence autrement que sur la réalité de la valorisation beurre-poudre.
L'entreprise explique donc qu'elle a mis en place un système de triple prix. Le prix A est établi par les indicateurs de marché publié par le CNIEL, il s'applique sur le quota notifié par France Agri Mer, augmenté du 1% national et de l'attribution gratuite.
Le prix B concerne les dépassements de quota à hauteur de 7% et applique une baisse de -20 EUR/1000l par rapport au prix beurre-poudre des 4 derniers mois.
Le prix C concerne tous les dépassements au-delà des 7 % du quota et applique une baisse de -60 EUR/1000l par rapport au prix beurre-poudre des 4 derniers mois.
La FRSEA Basse-Normandie ne peut tolérer que de telles méthodes soient mises en place dans la région. Ce système de triple prix encourage les producteurs à produire des volumes qui ne trouveront peut-être pas de valorisations porteuses.
En agissant de la sorte, l'entreprise Gillot Fléchard et ses producteurs ne prennent plus en considération la gestion des volumes et naviguent vers des eaux qui peuvent vite devenir dangereuses. La FRSEA ne peut pas comprendre et accepter que des représentants des producteurs laissent autant de latitude aux dirigeants de leur entreprise. La FRSEA prône une équation entre l'offre et la demande et ne souhaite pas voir se mettre en place
des méthodes incitant à une production de lait déraisonnée pouvant aller jusqu'à déréguler le marché".

Jean Turmel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui