L'Agriculteur Normand 07 janvier 2014 à 08h00 | Par Sophie Esvan - pour le CIRLVBN et les chambres d’agriculture de Normandie, en partenariat avec Interbev Ovins

Ovinpiades des jeunes bergers - La Normandie organise sa première finale régionale en 2014

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Pour la première fois, la Normandie organise la finale régionale des Ovinpiades, le concours théorique et pratique sur la manipulation des brebis, à destination des jeunes de 16 à 25 ans, le 16 janvier 2014. Cette initiative existe déjà dans l’ensemble des régions de France ; l’étape suivante se fera au salon de l’agriculture à Paris.
Première étape :
le 16 janvier à Proussy (14)
La finale régionale, organisée par l’interprofession ovine, en partenariat avec les Chambres d’agriculture et le CIRLVBN, se tiendra dans une exploitation du Calvados (Proussy), le 16 janvier 2014, chez Denis Pitel. Les deux gagnants de cette journée participeront à la finale nationale le 22 février 2014 à Paris au Salon de l’Agriculture.

Denis Pitel accueillera les premières Ovinpiades
Eleveur de brebis Texel et Suffolk depuis 25 ans, cet agriculteur très enthousiaste, vante les mérites de la production d’agneaux d’herbe.
Sa motivation première : faire découvrir aux jeunes le métier le berger.

30 jeunes normands inscrits
30 jeunes âgés de 16 à 24 ans, scolarisés dans un des établissements normands : St Lô, Saint Pierre sur Dives et Yvetot ont confirmé leur participation.
Les candidats vont s’affronter sur 5 épreuves
- Une épreuve théorique  en salle sur la reconnaissance des races ovines et les connaissances techniques de l’élevage ovin.
- Une épreuve de tri de brebis avec l’utilisation de l’identification électronique.
- Une épreuve de manipulation et d’évaluation de l’état corporel d’ovins.
- Une épreuve de parage des onglons.


NB : l’épreuve de quad initialement programmée vient d’être remplacée par une nouvelle épreuve génétique à définir.
Les Ovinpiades ;
une manière de promouvoir le métier d’éleveur et de susciter des vocations
Dans une dizaine d’année, près de 40 % des éleveurs ovins partiront à la retraite, l’objectif de ces Ovinpiades est de promouvoir le métier d'éleveur ovin et d’attirer des jeunes vers cette production, dont le potentiel est peu connu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui