L'Agriculteur Normand 02 avril 2014 à 08h00 | Par V. Motin

Parole de Jeune Agriculteur - Parole de Jeune Agriculteur - Emplois dans l'agriculture : des débouchés plus que "fermes"

A l'initiative des Jeunes Agriculteurs du Calvados et de l'AREFA, les conseillers d'orientation ont chaussé les bottes. Le but : faire découvrir la variété des métiers de l'agriculture à ces prescripteurs. Cette journée test sera également développée dans la Manche et l'Orne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VM

Dans le monde agricole, les offres d'emplois sont nombreuses. Les possibilités de formation aussi. L'agriculture recrute. Reste à faire connaître ces opportunités. Les Jeunes Agriculteurs se sont donc rapprochés de l'AREFA*. Ensemble, ils ont contacté le rectorat. Et une quinzaine de conseillers d'orientation a répondu présent. "Nous nous sommes unis pour mieux communiquer. Les conseillers qui orientent les jeunes doivent avoir une image moderne de l'agriculture", estime Rodolphe Lormelet, des Jeunes Agriculteurs du Calvados. Bertrand Boutez, chargé de mission partenariat «école et entreprise» au rectorat, salue également la démarche. "C'est le travail des conseillers d'orientation de s'informer. Ils n'ont pas hésité à venir, surtout que le programme était assez riche".

« L'agriculture, ce n'est pas que les agriculteurs »
Sur la ferme de Stéphan et Claire Brehon à Falaise, des techniciens des secteurs laitiers, bancaire et machinisme sont intervenus. Les conseillers d'orientation ont donc découvert le quotidien des agriculteurs. Ils ont aussi appréhendé les métiers qui gravitent autour de la ferme. "Nous avons par exemple besoin du Groupement de Défense Sanitaire. Il s'occupe d'analyses sur le lait, afin que nous puissions le vendre à une entreprise voisine... Nous sommes  accompagnés par Calvados Conseil Elevage ou Amélis pour les inséminations artificielles", détaille l'exploitante agricole. Avec la technologie embarquée par les robots de traite ou les tracteurs, les fermes attendent des services performants. "L'agriculture ne se résume pas aux agriculteurs", souligne Rodolphe Lormelet.
Un agriculteur ne s'installe pas seul
Pour les Jeunes Agriculteurs du Calvados, l'installation passe aussi par des filières dynamiques. "Les fermes sont de plus en plus grandes, nous ne devons pas nous isoler. Je ne me suis pas installé seul. Je ne travaille pas seul ! J'ai notamment besoin d'un conseiller bancaire qui comprend mes problématiques. Quand un agriculteur rencontre son banquier, la discussion ne tourne pas directement autour des chiffres. La culture agricole doit être maintenue. Ce dialogue peut permettre à la banque de suivre un dossier difficile", explique Rodolphe Lormelet. Le Crédit Agricole a d'ailleurs profité de cette rencontre pour annoncer ses besoins. La banque recrute aussi des personnes avec des cursus agricoles, BTS ou ingénieur.  "Nous en faisons la promotion, car tous ne savent pas que nous recrutons ce type de profils", insiste Annie Leboisselier, du Crédit Agricole Normandie.
Rectorat, AREFA et JA semblent trouver leur compte... Ce type de journée devrait prochainement être décliné dans les autres départements bas normands.             V.M
*Association Régionale
pour l'Emploi et la Formation en Agriculture

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui