L'Agriculteur Normand 08 février 2011 à 12h08 | Par dr

Pascal Férey, président de la FDSEA 50 - « THT ? Nous n’avons acheté personne »

« Je suis non seulement effaré, mais attristé, devant un déferlement de haine sur la construction de la THT de la part d’opposants notoires, dont François Dufour, en charge de l’agriculture au Conseil Régional, qui aurait du rester neutre dans cette affaire. Lancer sur la place publique que la FDSEA et la Chambre d’Agriculture ont acheté la paix sociale est faux. Soyons clairs : en 1978, la première ligne THT est construite sur le dos des paysans, sans véritable concertation ni indemnisation spécifique. Aurais-je dû, ainsi que la Chambre d’Agriculture, laisser faire pour cette seconde ligne ? S’opposer ? Dans les deux figures de cas, l’agriculture aurait été la grande perdante.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascal Férey, amer sur l'approche de la construction THT par des opposants notoires. "Nous avons préservé les intérêts de l'agriculture et des agriculteurs".
Pascal Férey, amer sur l'approche de la construction THT par des opposants notoires. "Nous avons préservé les intérêts de l'agriculture et des agriculteurs". - © ec

Nous n’avons jamais fait la moindre concession à RTE ou à l’État depuis trois ans. Au contraire, nous avons réussi ce qu’aucune région de France n’avait pu mettre en place : une convention spécifique agricole indemnisant au mieux le passage de la 400 000 volts dans les exploitations et parcelles. Nous avons aussi obtenu un suivi des troupeaux et la résolution des problèmes, le cas échéant, par RTE. Des chèques « importants » distribués sur le terrain par RTE, sous-entendu avec notre bénédiction ? Accusation terrible visant à jeter le trouble sur la profession agricole, mais aussi sur notre travail dans les cantons et communes, notamment à la veille des élections cantonales où, là aussi, nous serons neutres, mais attentifs au programme de chaque candidat ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui